Après les bonbons Dairy Milk, ce sont les confiseries chocolatées fabriquées en Chine du groupe britannique Cadbury qui ont été retirées des rayons à Hong Kong, Taïwan et en Australie en lien. Au total, onze marques font l’objet d’un rappel parmi lesquelles les Cadbury Eclairs, cette décision fait suite au scandale du lait chinois contaminé à la mélamine. A Birmingham où se trouve le siège du groupe Cadbury, Tony Bilsborough, le porte-parole a précisé que des « traces de mélamine » avaient été décelées à travers des tests. Le représentant du groupe n’a pas voulu donner d’autres détails et a renvoyé les journalistes à l’établissement de Cadbury à Singapour pour d’autres informations.
Lire la suite

600 000 Français font chaque année une cure dans l’une des 105 villes thermales de France. Si chaque station a sa propre indication (dermatologie, gynécologie, phlébologie, etc.), certaine ont plusieurs orientations thérapeutique, c’est le cas d’Aix-les-Bains en Savoie qui propose rhumatologie (Thermes Pellegrini et Chevalley) et soins ORL (Thermes Marlioz). En associant les vertus de l’eau thermale et des cures “bien-être”, les établissements thermaux, tout en développant leur offre commerciale, tentent de séduire une clientèle plus jeune en jouant à fond la carte du “tonus retrouvé”. Lire la suite

Etape Aix-les-Bains

Ville d’eau, entre lac et montagnes, Aix-les-Bains (26 000 habitants) a, chaque année, les faveurs de 40 000 curistes. Pour parfaire l’accueil et inciter tous ces visiteurs à revenir dans la cité, les Thermes et l’office de tourisme ont uni leurs forces. Ils proposent des formules hébergement + cures, des découvertes touristiques. L’office de tourisme compte une quarantaine de salariés qui vantent les charmes de la station thermale savoyarde : le lac du Bourget, le parc naturel régional des Bauges… Lire la suite

Niché dans un écrin de verdure de 10 hectares à l’entrée d’Aix-les-Bains, le domaine de Marlioz dispose de thermes, d’un centre de balnéothérapie et d’un complexe hôtelier (Mercure Ariana et Mercure Acquaviva). L’établissement thermal est spécialisé dans les voies respiratoires, affections ORL et muqueuses bucco-linguales. Chaque année, 6 000 curistes viennent respirer, inhaler ou boire l’eau de Marlioz*.
Lire la suite

curiste lorrain

«Je viens ici depuis 14 ans et pour rien au monde je ne changerais de lieu de cure». Jean-Claude a 66 ans. Il est Lorrain. Cette année, c’est accompagné de sa fille Sandrine qu’il est venu à Aix-les-Bains. «Nous avons découvert une région pleine de charme et profitons des dix-huit jours de cure pour visiter et apprécier les atouts d’une station savoyarde!» Comme de nombreux curistes, Jean-Claude loue un petit appartement à deux pas des thermes, en plein cœur d’Aix-les-Bains. Les Thermes nationaux présentent deux établissements : les Thermes Pellegrini, situés au cœur du village, haut lieu du thermalisme, et les Thermes Chevalley, site moderne ouvert en 2000 et équipé des techniques thermales les plus innovantes pour des cures traditionnelles ou de remise en forme. En pleine saison, les Thermes Chevalley reçoivent 3800 curistes par jour, avec une moyenne de 4 soins. Lire la suite

Paroles de curistes

Si la station est agréée pour plusieurs orientations thérapeutiques et que le patient présente des pathologies s’y rapportant, la demande de cure peut porter sur deux affections, ce qui permet de réaliser une cure dite de « double handicap ». C’est le cas de Roger, 72 ans de La Norville : «Je soigne plusieurs affections en 18 jours de cure. Le matin, je vais aux Thermes nationaux Pellegrini et Chevalley pour mes rhumatismes, puis aux Thermes de Marlioz pour des soins ORL. L’après-midi, avec mon épouse nous faisons du tourisme en Savoie». Menuisier à la retraite, Roger est un inconditionnel des cures thermales. «Les soins me soulagent et je suis tranquille pendant au moins six mois». Lire la suite

img_8439.JPG

Rencontre avec Loubna Haddioui, 30 ans, chef d’entreprise

Sèches ou très concentrées, les huiles naturelles ont investi les compositions des produits de beauté. Dans ce secteur ultra-concurrentiel où les formulateurs de cosmétiques rivalisent d’imagination pour séduire une clientèle de plus en plus exigeante, l’huile d’argan fait sensation. Cet élixir doté de multiples vertus est tiré de l’arganier, arbre endémique du Maroc, présent essentiellement dans le sud-ouest du pays entre Agadir et Essaouira. Loubna Haddioui, 30 ans, est la fondatrice de la marque Louhann qui commercialise, depuis trois ans tout une gamme de produits à base de la précieuse huile.
Lire la suite