Lancement du site de l’Ordre national des infirmiers

L’Ordre National des Infirmiers représente à ce jour une communauté d’environ 500 000 professionnels exerçant dans de très nombreux secteurs d’activité, au service de la santé de la population. « Cet Ordre que nous allons former tous ensemble, sous le signe du caducée infirmier, nous le voulons fiable et pragmatique, réactif et transparent », affirme Dominique Le Bœuf, la présidente de l’Ordre national des infirmiers, dans son tout premier édito web, publié en page d’accueil du site www.ordre-infirmiers.fr.
Lire la suite

Publicités

anneau-gastrique2
Maigrir sans faire de sport, perdre du poids sans faire d’efforts ! Ne rêvez pas ça n’existe pas. Pas de formule, de crème ou de pilule miracle. Comment faire alors pour perdre 30, 40 ou 80 kg ? Il n’y a pas de secret, pour perdre du poids, il faut se priver de certains aliments “plaisir” comme les desserts, les frites, les sauces…?
Au profit de fibres et de protéines. Les régimes privatifs ont hélas des effets pervers. C’est ce que l’on appelle l’effet “yo yo”, lorsque l’on arrête le régime.
Lire la suite

Comment calculer son IMC ?

imc
L’indice de masse corporelle se calcule avec une formule mathématique simple : IMC = poids/taille2 Le poids s’exprime en kilos et la taille en mètre. Si vous mesurez 1m67 et pesez 90 kg, votre IMC sera de 32 (ce qui correspond déjà à un indice d’obésité).
La norme étant un IMC entre 18,5 et 24,5. Pour 1,67m, il s’agit d’un poids allant de 54 à 66 kg. L’interprétation de cette formule est applicable chez l’adulte de 18 à 65 ans. Elle n’est pas valable chez l’enfant, la femme enceinte ou certaines personnes très musclées.

Interview d’un chirurgien

Docteur Pascal Szym,
Chirurgien en clinique

img_0845

Qui peut subir une gastroplastie ?
“Les personnes âgées de 18 à 60 ans présentant une obésité morbide, ce qui signifie que leur indice de masse corporelle est égal ou supérieur à 40*. Pour une prise en charge par les caisses d’assurance maladie, il y aussi un protocole à suivre et des consultations de spécialistes”.

Quels sont les risques ?
“Les mêmes que pour toutes interventions chirurgicales sous anesthésie générale. En Polynésie, sur 2000 opérations en neuf ans, il y a eu deux décès, c’est dramatique bien sûr, mais le taux de mortalité en France liée à ce type d’intervention est de 1 pour 1000. Il n’y a pas d’intervention chirurgicale sous anesthésie sans risque”.

Lire la suite

Durant trois jours, les médecins généralistes de Polynésie française ont participé aux journées de l’urologie du Pacifique sud. Des spécialistes métropolitains, mais aussi locaux ont animé des exposés sur les pathologies du rein et de la prostate notamment. Diagnostics et nouveaux traitements étaient illustrés.
Lire la suite

« La justice recherche des millions d’euros de dons détournés des caisses d’associations pratiquant l’appel à la générosité publique.17 associations sont suspectées. Elles opèrent d’une seule et même manière, par l’envoi de courriers en masse, des textes larmoyants, souvent accompagnés de petits cadeaux. Les mailings et les méthodes sont organisés par des sociétés américaines de marketing ». Cette information qui fait les gros titres de la presse nationale a eu l’effet d’une bombe dans le milieu caritatif, elle jette la suspicion sur toutes les associations qui appellent aux dons et rouvre une plaie douloureuse celle de l’Arc et des détournements de fonds de son président de l’époque le si médiatique docteur Crozemarie. Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire visant ces 17 associations.
Lire la suite

Si les résultats de cette étude sont avérés, c’est une formidable information qui va permettre de mettre au point une vaccination anti-tumorale. En effet, les scientifiques français ont mis en évidence une réaction immunitaire étonnante. Lorsque les cellules cancéreuses se multiplient pour donner naissance à une tumeur, le système immunitaire reconnaissant certaines molécules présentent sur les cellules les protègent des « Lymphocytes effecteurs » (chargés de détruire ce qui est étranger au tissu de l’organisme), bilan la tumeur grossit tranquillement protégée par notre propre corps. Si le système immunitaire n’envoyait pas cette information, donc si on arrivait à le bloquer, les « Lymphocytes effecteurs » feraient leur travail et détruiraient ces intruses…
Lire la suite