Non classé

Des anciens malades du COVID : Privés de vaccin et de pass sanitaires !

Lundi 12 juillet 2021, le Président de la République, Emmanuel Macron, annoncera notamment de nouvelles mesures restrictives pour celles et ceux qui refusent la vaccination contre le Covid-19. Des dispositions contraignantes qui marginaliseront un peu plus ceux qui refusent de se soumettre. De quoi attiser les hostilités entre les vaccinés et les autres.

Dans ce contexte particulièrement malsain et délétère, les anciens malades dotés d’une immunité naturelle élevée, -parfois des mois après l’infection-, sont totalement abandonnés, oubliés, méprisés. Privés de vaccin et de pass sanitaires par des protocoles binaires. La double peine pour ceux qui souffrent encore d’effets secondaires de cette pathologie.

Lire la suite « Des anciens malades du COVID : Privés de vaccin et de pass sanitaires ! »
Non classé

Le « Coup de pouce vélo » : une mesure écolo et santé !

Afin d’encourager les alternatives aux transports collectifs dans le cadre du déconfinement, le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a pris des mesures d’aide financière et annoncé un plan de 20 millions d’euros pour inciter les Français à la pratique du vélo : le Coup de Pouce Vélo. Cette mesure s’intègre au dispositif du programme Alvéole, porté en partenariat avec la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et qui compte trois dispositifs : un coup de pouce réparation pour les particuliers (50 euros), une séance d’accompagnement à la remise en selle (vélo-école) et enfin une aide pour les collectivités qui souhaiteraient s’équiper de stationnements vélo.

Ce plan vélo a été lancé en urgence par le Gouvernement depuis le 11 mai 2020. Une belle initiative qui favorise ainsi la pratique de l’exercice physique ! Localement, de nombreuses agglomérations ont d’ores et déjà matérialisé de nouvelles pistes cyclables afin d’inciter les populations à préférer le vélo aux transports en commun. C’est tout bonus pour notre santé et celle de la planète ! Alors on se remet en selle ?

Détails sur le dispositif ici !

 

Non classé, Témoignages

Pour Sarah, Annabelle, Béatrice et les autres…

IMG_20200209_174807291

Sarah ABITBOL a parlé, enfin. Ce secret si lourd est enfin révélé au grand jour. Elle fait la UNE des journaux, elle est invitée sur les plateaux télé. Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs », suite aux révélations de la championne de patinage artistique dans un livre intitulé « Un si long silence ». Elle y accuse son ex-entraîneur Gilles BEYER. L’enquête tentera de retrouver d’autres victimes de ce prédateur sexuel présumé qui travaillait encore récemment avec des mineures. Et déjà, la parole se libère, d’autres patineuses témoignent c’est le cas de Laura Detante qui accuse également cet homme de viol, elle avait à l’époque des faits 13 ans.

Aux accusations de Sarah, il reconnaît du bout des lèvres -avec lesquelles il a sali le corps de l’adolescente- « des relations intimes inappropriées » ! Une blague ! Il aurait violenté, violé, arraché la jeune Sarah à l’insouciante de la jeunesse, la propulsant avec violence dans un monde d’adulte pervers, la réduisant à un jouet sexuel soumis à ses pulsions malsaines. Dans son livre, Sarah raconte, les visites nocturnes, les agressions sexuelles, les viols, puis le silence lourd, assourdissant lorsqu’il sortait de la chambrée pour rejoindre son épouse dans la chambre conjugale. Sarah 15 ans pleurait, Sarah souffrait, meurtrie, abîmée à jamais.

Sarah, Merci ! Oui merci pour toutes celles qui n’ont jamais osé briser l’omerta, pour protéger, un mari, des enfants, des amis, des parents. Merci pour toutes celles qui ont construit des vies bancales après avoir été violées par un oncle, un ami de la famille ou un ex-petit ami quitté. Merci pour elles, elles se reconnaîtront, nous les avons croisées loin d’ici, sous d’autres latitudes, elles sont devenues des amies. Autour d’un thé glacé à la terrasse d’un café ou d’une marguarita dans un restaurant mexicain, elles nous ont confié leurs histoires à nous journalistes. Qu’attendaient-elles de nous ? Que l’on dénonce, que l’on enquête ? Non, juste une écoute, neutre, bienveillante, juste une amie pas trop proche pour partager leur secret, pour alléger ce poids, et ne plus être seule à le porter. Elles ne témoigneront jamais à visage découvert. Elles n’en n’ont ni la force, ni l’envie. Trop de conséquences, des séismes épouvantables, leurs vies sont faites, c’est ainsi. Nous les avons écoutées, durant des heures. Nous avons pleuré avec elle et ri ensemble aussi. Mais jamais nous leur avons dit : « Il faut parler », « Il faut déposer plainte ». Non jamais, nous les avons respectées, nous avons respecté leur choix.

Lire la suite « Pour Sarah, Annabelle, Béatrice et les autres… »

Non classé, Salons et Colloques

Le salon ZEN & BIO revient à Nantes du 11 au 13 octobre 2019 

Échanger, partager, tester, découvrir, mieux se connaître, s’apaiser, veiller sur soi, consommer bio, respecter l’environnement et privilégier les remèdes naturels sont autant de préoccupations ambitieuses au cœur des aspirations montantes des français. Le salon ZEN & BIO, créé en 2008 à Nantes, propose des clés et des idées nouvelles pour ses 20 300 visiteurs grâce à l’offre de ses 240 exposants, ses 90 conférences et 65 ateliers et animations créatives toujours très prisées. Et le spectre est large : alimentation, habitat, environnement, artisanat, jardin, vacances, prêt-à-porter, maison écologique, développement personnel, beauté, santé… Tout est propice à la réflexion dans un monde qui s’interroge sur ses modes de vie et de consommation. Précurseur dans la région du grand ouest, le salon ZEN & BIO a créé un lieu de rencontres et d’expériences humaines riches de valeurs et d’une dynamique qui participe à un monde nouveau et différent, pour faire les petits pas nécessaires à la construction de demain.

Lire la suite « Le salon ZEN & BIO revient à Nantes du 11 au 13 octobre 2019 « 

Evénements, Maladies génétiques, Non classé

Le Téléthon recrute des bénévoles pour de nouveaux défis !

La prochaine édition du Téléthon est organisée les 8 et 9 décembre 2017, cette année, Anaëlle, Lou, Apollo, Mathilde, et leurs parents sont les ambassadeurs du combat des familles. Anaëlle, 7 ans, et Lou, 4 ans, seront les témoins d’une recherche innovante qui avance ; Apollo, 11 ans, rappellera l’urgence de trouver des traitements pour ceux qui n’en ont pas.Mathilde, 27 ans, quant à elle, partagera sa nouvelle vie depuis le diagnostic et le traitement qui lui ont permis de marcher à nouveau. C’est la chanteuse,  Zazie qui est marraine de l’événement cette année. Tout au long des 30h du Téléthon, les Français mobilisés redoubleront d’énergie pour cuisiner, confectionner leurs spécialités « taille XXL », organiser des rassemblements hors normes des plus loufoques ou relever des défis « made in Téléthon ». Pour découvrir l’intégralité de ces records en puissance, rendez-vous sur Téléthon2017.fr, et pour un avant-goût quelques exemples ci-dessous !

Téléthon 2017

Astérix, mariée et tarte aux pommes à Angoulême. Pas de potion magique mais un grand bol de solidarité permettra à Angoulême (16) de battre le record du monde de rassemblement de personnages Astérix le samedi 9 décembre. Objectif : 250 gaulois. Lire la suite « Le Téléthon recrute des bénévoles pour de nouveaux défis ! »

Non classé, Pédiatrie

Pédiatrie : Des P’tits aitos (guerriers) gonflés à bloc à Tahiti

Ivy, Elisabeth et Rosita, une équipe de choc au bloc de Tahiti ! @parlonssante.com

Le passage au bloc opératoire peut être effrayant, surtout vu avec des yeux d’enfant. Pour éviter que cet événement se transforme en traumatisme, des associations travaillent à améliorer cet accueil. A Tahiti, les P’tits Aitos sont mobilisés à l’hôpital de Taaone : couleurs sur les murs, masques parfumés, livres et doudous… Un arsenal complet est déployé pour réconforter les petits patients.

Les P’tits Aitos est une association créée à l’hôpital de Taaone pour améliorer la qualité de l’accueil des enfants devant subir une intervention chirurgicale au bloc opératoire. Sophie Edelson et Mathieu Cheroux, infirmiers anesthésistes, et Patrick Ferret, infirmier au bloc opératoire, sont à l’origine de ce projet qui consiste à mettre en place des actions pour préparer les petits patients en douceur à des soins douloureux, à l’anesthésie et à l’opération.

mains masque 2
Les enfants peuvent personnaliser leur masque, avec des autocollants et des crayons parfumés ! @parlonssante.com

“L’hôpital, c’est effrayant pour un enfant, avec que des adultes vêtus de vert dans un environnement blanc. Quand l’enfant arrive au bloc, il ne voit que des yeux, les visages sont masqués, il y a des bruits nouveaux, parfois des cris et puis il y a les soins, les piqûres, la séparation avec les parents qui s’annonce… C’est angoissant. Notre association tente d’améliorer au maximum cet accueil pour gagner la confiance de l’enfant et rendre les gestes techniques et les soins plus ludiques”, explique Sophie Edelson.

Lire la suite « Pédiatrie : Des P’tits aitos (guerriers) gonflés à bloc à Tahiti »

Non classé

Déserts médicaux : des médecins en burn-out et des patients « agressifs »

Les déserts médicaux font régulièrement la Une des journaux, on s’imagine à tort que seules des régions rurales sont touchées par ces pénuries, et bien c’est partiellement vrai car suite à un sondage réalisé par Mondocteur.fr (un portail de prise de rendez-vous en ligne), il apparaît que la région parisienne arrive en 2e position juste derrière l’Auvergne et avant la Bretagne sur le podium des déserts médicaux français. Les spécialités qui se raréfient sont la médecine générale, la dentisterie et la dermatologie.

Source : Mondocteur.fr

Le sondage a été réalisé la première semaine de mars auprès de 4000 patients et de 700 médecins. « A plus de 80%, les sondés déplorent la pénurie de médecins et leurs conditions d’exercice dégradées. Nous avons été surpris par l’avalanche de réponses qu’a suscité notre enquête et des retours des médecins, voire même choqués », confie l’équipe de Mondocteur.fr. « Beaucoup d’entre eux déclarent qu’à cause de cette pénurie « les patients deviennent très agressifs » et le terme de « burn-out » est très souvent remonté. Le problème est prégnant et il faut trouver des solutions rapidement et au-delà des débats politiques pour la présidentielle ».

Source : Mondocteur.fr

« Chez MonDocteur, nous ne sommes pas médecins et nous ne les remplacerons jamais. En revanche, nous avons la possibilité d’agir sur les outils qui facilitent leur gestion au quotidien et d’accompagner les médecins et les patients pour fluidifier l’ensemble du parcours de soin, explique Thibault Lanthier, cofondateur de Mondocteur.fr « C’est d’ailleurs l’un des problèmes majeurs qu’ils expriment : 30% de leur temps est bloqué par la gestion administrative, la comptabilité et la gestion du personnel sans compter les annulations de rendez-vous de dernière minute. Réduire ce temps « perdu » peut solutionner énormément de freins pour pallier à cette pénurie de praticiens. Nous devons tout mettre en œuvre pour doter les praticiens d’outils capables de les aider et de replacer la médecine au cœur de leur travail ».

 

Non classé

Nouvelle-Calédonie : la dengue a fait cinq victimes en deux mois !

14Cinq personnes sont décédées après avoir contracté le virus de la dengue cette année en Nouvelle-Calédonie. Les trois premières victimes étaient des femmes jeunes sans antécédents médicaux. Les deux victimes de ce début mars sont des personnes âgées, une femme de 82 ans et un homme de 71 ans, « fragilisées par d’autres pathologies » a indiqué le gouvernement local. En deux mois, cette épidémie fait craindre le pire aux autorités sanitaires, la gravité des cas et ce taux de mortalité défient les statistiques associées généralement à cette maladie (autour de 2% normalement de cas graves). Actuellement, une quinzaine de malades sont toujours hospitalisés dans l’unité de soins dédiée à cette maladie infectieuse et ouverte dans les locaux du nouvel hôpital, Médipole. Sur place, c’est la ruée sur les répulsifs, la guerre contre le moustique est engagée par les autorités sanitaires qui procèdent à des campagnes de désinsectisation. Il faut dire que sur place toutes les conditions sont favorables à la progression de l’épidémie, la saison des pluies bat son plein avec trois sérotypes de dengue coexistant auxquels s’ajoute le virus du zika. La dernière épidémie avait fait 27 morts. Les médecins planchent sur la fréquence des cas graves recensés actuellement, l’une des pistes explorées est que ces complications surviendraient chez des personnes ayant contracté récemment le zika. La guérison de ce zika entraînerait-elle un risque accru de développer une dengue sévère ? Comme on le constate chez les personnes qui ont eu un sérotype de dengue et qui lors d’une infection ultérieure par l’un des trois autres sérotypes développent des formes plus sévères de la maladie ? Une hypothèse qui -si elle est avérée- est extrêmement inquiétante pour ces populations ultramarines touchées par les deux virus.

Non classé

Vous avez eu un cancer ? Témoignez anonymement sur la qualité de votre parcours de soin

Hospitalidée, le 1er site d’avis de patients en France, lance en partenariat avec BVA, une grande enquête nationale sur le parcours des patients en cancérologie. Surnommé « le Tripadvisor de la Santé », Hospitalidée recueille les avis des patients et entend bien à travers cette enquête, faire entendre la voix de tous les malades du cancer qui témoignent quotidiennement en ligne. Lancée le 4 février prochain, à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, l’enquête est disponible sur le site internet, dans de nombreux établissements spécialisés et par courrier sur simple demande. Lire la suite « Vous avez eu un cancer ? Témoignez anonymement sur la qualité de votre parcours de soin »

Non classé

Joyeuses Fêtes à tous !

Chers lecteurs de Parlonssante.com, la rédaction vous souhaite de bonnes fêtes. Que cette période de ripailles familiales et de bons moments entre amis vous apporte réconfort et joie de vivre. Une trêve pour ceux qui traversent de douloureux événements, nous serons à vos côtés l’an prochain pour vous informer et donner la parole aux malades et aux associations de patients comme nous le faisons depuis déjà 13 ans. Chers lecteurs, prenez soin de vous et des vôtres, la vie nous malmène souvent, alors profitons de chaque instant pour se réjouir et apprécier les petits et grands bonheurs du quotidien. Meilleurs voeux pour 2017 !

Claire Chunlaud rédactrice en chef