Bien-être et prévention : le thermalisme d’Auvergne se refait une santé

Thermalisme Auvergne 2Initialement programmées dans un cadre thérapeutique, les cures thermales se refont une santé dans le bien-être et la prévention santé en offrant des activités complémentaires et adaptées à une cliente plus jeune. L’objectif est de rajeunir et de diversifier la clientèle en changeant l’image un peu vieillotte qui colle à ces établissements créés initialement pour des traitements de fond de douleurs articulaires, de difficultés respiratoires, de soins médicaux aux protocoles souvent lourds… Parallèlement elles proposent en après-midi des activités spécifiques pour les curistes qui interviennent en complément des soins thermaux traditionnels pratiqués généralement le matin. Ce qui permet aussi de maintenir une activité tout au long de la journée et de conserver cette clientèle sur place.

Il s’agit de parcours éducatifs individuels « pour une prise en charge globale et personnalisée de prévention santé avec des parcours alliant « santé, bien-être, épanouissement », incluant un ensemble de prestations (soins, loisirs, alimentation santé, activité physique…).  Spécifiques à une pathologie précise, ces programmes comprennent des activités variées visant à renforcer les soins de la cure et surtout, à profiter des trois semaines du temps de la cure, pour réaliser une véritable Education Thérapeutique du Patient (ETP) », promettent les stations thermales d’Auvergne qui organisent actuellement et jusqu’en juin le « printemps du thermalisme » avec ateliers et conférences -voir le programme ici.
Ainsi les Thermes de Vichy, spécialisés dans la prise en charge des troubles métaboliques et du surpoids, ont développé le programme complémentaire ETP Thermaligne, destiné à apprendre aux curistes à pratiquer régulièrement une activité physique et à améliorer leurs habitudes alimentaires sur le long terme. Pour ce faire, le programme ETP Thermaligne propose un parcours éducatif personnalisé à chaque curiste comprenant des rencontres individuelles avec des professionnels de santé, des ateliers sur l’alimentation, l’activité physique et la santé, ainsi que la remise effective à une activité physique adaptée.

Thermalisme Auvergne 1
Les Thermes de Bourbon-Lancy ont mis en place un programme d’Education thérapeutique du patient appelé ETP Fibr’Eaux, un programme validé par l’Agence régionale de santé (ARS) pour le traitement de la fibromyalgie. Ainsi, depuis près de cinq ans, proposent à leurs curistes souffrant de fibromyalgie, – une pathologie chronique se traduisant notamment par des douleurs diffuses associées à une fatigue extrême, de l’anxiété et des troubles du sommeil -, le programme ETP Fibr’Eaux. Développé avec l’aide des associations de patients Fibromyalgie SOS et Fibromyalgie France et validé par l’Agence Régionale de Santé (ARS), ce programme d’éducation thérapeutique comprend notamment un suivi personnalisé ainsi que des ateliers animés par l’équipe pluridisciplinaire des thermes de Bourbon-Lancy (sophrologue, éducateurs spécialisés…) visant à rendre le patient autonome vis-à-vis de son affection. Au programme de ces ateliers : Comprendre sa maladie, Gérer la douleur et le stress, Se soigner au quotidien, Bien dormir, Vivre avec sa maladie…
Les stations thermales renforcent parallèlement leur offre en soins esthétiques et de bien-être (sophrologie, Qi Gong, méditation, relaxation…) pour lutter contre l’insomnie, le stress et même le vieillissement avec des cures spécifiques à Evaux-les-Bains et à Bourbon-Lancy….
Renseignements sur Auvergne-thermale.com

E-cigarette : une entreprise lilloise leader du marché français

parlonssantecom-24

L’entreprise lilloise leader du marché français de l’e-cigarette, annonce dans un communiqué le lancement de la première étude d’impact sanitaire de ses e-liquides. Confiée en mars 2014 à des chercheurs de l’Université de Lille, elle livrera ses premiers résultats en 2015.
Alors que la littérature scientifique est assez pauvre sur la toxicité potentielle des e-liquides contenus dans les cigarettes électroniques, Nhoss commande la première étude sur l’impact sanitaire de ses e-liquides. La marque française qui, depuis sa création en 2010, se positionne en acteur responsable du secteur de l’e-cigarette, a investi plusieurs centaines de milliers d’euros dans cette étude, dont les résultats seront publiés en mars 2015.

Si des incertitudes persistent sur l'innocuité des e-liquide, la nocivité du tabac ne fait aucun doute : plus de 5,4 millions de morts par an dans le monde dont 60 000 en France (source OMS).
Si des incertitudes persistent sur l’innocuité des e-liquide, la nocivité du tabac ne fait aucun doute : plus de 5,4 millions de morts par an dans le monde dont 60 000 en France (source OMS).

Lire la suite

L’association Vaincre la Mucoviscidose et la Société française de la mucoviscidose (SFM) organisent pour la première fois conjointement un événement national, ouvert aux francophones, dont l’objectif est d’accélérer le combat contre cette maladie génétique. Les journées francophones de la mucoviscidose du 27 au 29 mars 2014. À cette occasion, plus de 1 000 personnes (professionnels de santé, chercheurs, patients, familles et membres de l’association) se réuniront sur trois jours au Corum de Montpellier, pour optimiser l’information, la formation et partager les progrès autour de la mucoviscidose.
Lire la suite

Le premier cas de nouveau coronavirus (NCoV) en France a été confirmé le 7 mai dernier. Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a immédiatement lancé une enquête épidémiologique afin d’identifier toutes les personnes ayant été en contact avec le malade. Des recherches ont ainsi été conduites auprès de son entourage et au sein des établissements hospitaliers dans lesquels il a séjourné (centres hospitaliers de Valenciennes et Douai).

Parmi les cent vingt personnes identifiées, trois, puis une quatrième dans la journée du 10 mai, présentaient des symptômes qui ont conduit à des prélèvements virologiques et à leur mise sous observation, en isolement, en service d’infectiologie. Pour trois personnes, des résultats négatifs viennent d’être confirmés par le centre national de référence de l’Institut Pasteur, à Paris.

Ces personnes bénéficieront, dans les jours qui viennent, d’un suivi adapté à leur état clinique.
Pour une personne, des examens complémentaires sont nécessaires. Il s’agit de la personne qui a partagé du 27 au 29 avril derniers la chambre du premier patient atteint d’une infection à coronavirus, au CH de Valenciennes. Cette personne est actuellement hospitalisée et isolée en service d’infectiologie au CHRU de Lille. Les autorités sanitaires rappellent l’importance de signaler, à son médecin traitant ou au centre 15, tout symptôme évocateur (toux, troubles respiratoires, fièvre) dans les jours qui suivent un voyage au Proche ou Moyen-Orient.
Le protocole de prise en charge défini par le Haut conseil de la santé publique a été largement diffusé aux professionnels et établissements de santé. Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, se rendra au CHRU de Lille ce samedi 11 mai à 10 heures. La visite sera suivie d’un point presse.

Le numéro vert d’information à destination du grand public (0800 13 00 00) est joignable du lundi au samedi de 9h à 19h.

Pablo Ferrer, pneumologue hospitalier.
Pablo Ferrer, pneumologue hospitalier.

L’essoufflement est le principal symptôme d’une terrible maladie appelée broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Fille de la tabagie, cette pathologie qui vous coupe le souffle, nécessite, au stade ultime, la mise sous oxygène en continu des patients.

Aujourd’hui, mercredi 18 novembre c’est la 8e journée mondiale de lutte contre la BPCO. Des actions de sensibilisation et de dépistage dans plus de 20 villes françaises sont organisées en collaboration avec les comités départementaux de Lutte contre les maladies respiratoires et la Fédération française des associations et amicales des malades insuffisants ou handicapés respiratoires (FFAAIR).

Sournoise et insidieuse, la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) s’installe progressivement sur les bronches des fumeurs au long court. Véritable tueuse en série, elle prive chaque année 16 000 Français de leurs proches.
Lire la suite