Avec Whoog, des urgentistes en quelques clics !

Fondée il y a trois ans, à Sophia Antipolis, la startup française Whoog commercialise une solution de gestion des remplacements de personnel dans le secteur médical basé sur le volontariat. Ses clients sont des établissements de soin pour lesquels elle met en place des solutions adaptées à leurs besoins de compétences, un service clé en main pour gérer les remplacement planifiés ou de dernières minutes ! Pour les professionnels de santé internes ou externes à l’établissement de soin intéressés par un remplacement, c’est très simple, un clic pour s’inscrire et un second pour accepter ou non les missions proposées qui arrivent par notifications sur leurs Smartphones ! Chaque jour, Whoog ce sont 2500 à 3000 missions pourvues dans l’un des 700 sites clients !

imagePour 2019, Whoog ambitionne un développement territorial en s’appuyant sur les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), ces dispositifs mêlant santé et territoire visent une coopération optimale entre les établissements publics de santé à l’échelle d’un même territoire. L’objectif est de mutualiser les équipes médicales et les activités sur un même territoire pour une améliorer l’offre tout en réduisant les coûts.

Depuis cet automne dans la région Centre Val de Loire, une convention a été signée entre Whoog et l’Agence Régionale de Santé afin de faciliter et d’encadrer les remplacements effectués par les praticiens urgentistes en région Centre-Val de Loire. Ce dispositif permet de gérer les absences prévue ou imprévue d’un(e) médecin urgentiste via la solution Whoog. En 4 clics, les praticiens urgentistes disponibles et volontaires qui ont préalablement installé l’application Whoog sur leur smartphone reçoivent la notification sur leur téléphone. Ils acceptent ou refusent la mission en un clic. Grâce à cette convention cadre signée par tous les établissements participant au dispositif, ils peuvent donc réaliser des missions de remplacement dans ces établissements, de façon sécurisée et encadrée.

Lire la suite