cuisinecreativeinthesky_def
Le magazine Cuisine Créative a choisi cette année de soutenir la fédération des maladies orphelines (FMO) par le biais d’un événement hors norme : « Dinner in the Sky ». Le concept : un restaurant éphémère suspendu à 50m du sol propose des menus élaborés par les plus grands chefs français. Après s’être tenu dans les plus belles villes du monde, l’événement aura lieu pour la première fois à Paris. Entre le 11 et le 15 septembre 2009, 25 repas exceptionnels seront orchestrés par onze chefs étoilés dans des conditions extrêmes.
Lire la suite

Publicités

« Cancérogènes », les UV des cabines de bronzage ? Oui, répond le Centre international de recherche sur le cancer (Circ/Iarc), l’agence cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Depuis 1992, les rayonnements solaires ultraviolets (A, B et C), de même que les UV artificiels des lampes et lits à ultraviolets, étaient classés au niveau 2 de la classification du Circ, c’est-à-dire probablement cancérogène. Au vu des dernières études scientifiques, 20 experts de neuf pays ont désormais classé tous les rayonnements ultraviolets au niveau 1, c’est-à-dire cancérogène pour l’homme. Les résultats de leurs travaux sont présentés dans l’édition d’août de la revue médicale Lancet Oncology.
Lire la suite

grossesse

Ça y est, vous vous êtes décidé à avoir un bébé pour 2010 ? Le test est positif ? Bon après la consultation chez le médecin, la prise de sang pour confirmer tout cela, filez chez votre marchand de journaux pour vous procurer un ouvrage complet et attrayant : l’album géant “Spécial Grossesse 500 conseils” édité par Maman et bébé. Tout en couleur, bien illustré, enrichi d’interview de spécialistes (gynécologues, nutritionnistes, pédiatres, etc), ce magazine vous guidera pas à pas, mois après mois à travers la plus belle des aventures humaines : la naissance d’un enfant.
Lire la suite

Rappel de lot d’amoxicilline / acide clavulanique SANDOZ 500 mg / 50 mg nourrissons et enfants poudre pour solution injectable

Le laboratoire SANDOZ, en accord avec l’Afssaps, procède au rappel du lot CU0002 (péremption 04/2010) de la spécialité Amoxicilline / Acide clavulanique SANDOZ 500 mg/50 mg Nourrissons et Enfants, poudre pour solution injectable, à la suite d’une erreur d’étiquetage sur le flacon mentionnant une quantité totale de poudre d’1,2 g erronée et supérieure à celle réellement contenue dans le flacon, ce qui est susceptible d’entraîner un sous-dosage pour le patient. Les quantités totales d’actifs indiquées sur la notice et l’étui sont correctes.
La quantité d’actif contenue dans chaque flacon et la qualité du produit fini ne sont pas remises en cause.
Le laboratoire Sandoz n’a reçu à ce jour aucune réclamation concernant ce produit.     

tatou
Les tatouages noirs éphémères, principalement proposés aux vacanciers sur les plages, dans les centres de vacances ou sur les marchés sont en vogue ces dernières années. Leur grande longévité et leur coloration noire détrônent le henné classique dont la teinte oscille du brun à l’orange.

Depuis cinq ans, les dermatologues et allergologues signalent à l’Afssaps (agence française de sécurité des produits des santé) des cas d’eczéma allergique de contact qui surviennent quelques jours à quelques semaines à la suite de la réalisation de ces tatouages. Ils peuvent être limités à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire à tout le corps. Ces réactions peuvent être violentes et nécessitent parfois une intervention médicale urgente voire une hospitalisation. Elles peuvent également conduire à une polysensibilisation irréversible, notamment à des caoutchoucs, à des colorants vestimentaires et à des teintures capillaires permanentes. Elles peuvent aller jusqu’à empêcher la pratique de certaines professions comme celle de coiffeur par exemple.
Lire la suite

Une pétition a été mise en ligne pour s’opposer au projet de refondation de l’hôpital public prôné par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot et qui prévoit la création d’Agence régionale de santé. Une gestion régionale de la santé et une augmentation des pouvoirs des directeurs des hôpitaux (nommés par l’agence) notamment en matière de budget qui inquiètent. Les commissions médicales des hôpitaux, représentant les médecins de l’hôpital, n’auront plus à se prononcer sur les questions de budgets notamment. C’est le mouvement de défense de l’hôpital public (MDHP) né au sein de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris qui en est à l’origine. Ce mouvement créé en mars 2009 entend « préserver la qualité des soins et l’accès aux soins dans les hôpitaux publics », il est constitué de médecins notamment.
Cette pétition nationale sera adressée au gouvernement et aux parlements. Voici ce que dit ce texte :
« La loi HPST dite loi Bachelot a supprimé l’appellation de « Service Public Hospitalier ». Elle ne parle plus que « d’Etablissement de Santé ». Elle cherche à transformer l’hôpital public en entreprise. Pour être rentable l’hôpital devra sélectionner les pathologies et les patients, et diminuer le nombre de personnels : moins d’infirmières, moins d’aides soignantes, moins de médecins, moins de secrétaires, moins d’assistantes sociales. Il est prévu se supprimer 20 000 emplois dans l’ensemble des hôpitaux ».
Lire la suite

Avec 7,4 millions de boîtes prescrites par an, les Français représentent 95% de la consommation européenne de Di-Antalvic, un antidouleur. Pour autant notre pays est contraint d’appliquer la directive de l’agence européenne d’évaluation des médicaments (EMEA) et de retirer des officines le Di-Antalvic et ses génériques associant le dextropropoxyphène et le paracétamol. L’Emea argue un risque de surdosage mortelle supérieur au bénéfice escompté de l’antidouleur. L’Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) considérait jusqu’ici que le risque était faible 65 décès par an en France. Pour autant en vue de l’harmonisation de la pharmacologie européenne, elle est contrainte de retirer le Di-Antalvic de la vente. Pas de panique pour autant dans les officines.
Lire la suite