Le prix de la pilule de 2e génération voit son prix baisser entre 12 et 15%. Cette baisse entre en vigueur aujourd’hui, mardi 1er novembre. « L’interruption volontaire de grossesse est toujours une épreuve difficile et doit rester un recours exceptionnel. C’est pourquoi le Gouvernement a souhaité faciliter l’accès aux pilules minidosées. Favoriser l’accès à la contraception c’est aussi diminuer le prix des pilules », indique le service de presse du cabinet de Xavier Bertrand, ministre de la Santé. Le Comité économique des produits de santé a donc baissé de 12 à 15% le prix des pilules de 2e génération minidosées. Cette décision, dont l’arrêté au JO est paru depuis le 19 juillet, prend effet aujourd’hui. Le nouveau prix d’une plaquette de pilule 2e génération s’établit ainsi à 2,21€. Pour les pilules de 2ème génération minidosées, les plus chères, le coût était jusqu’à présent, pour 3 mois (soit 3 plaquettes), de 7,56 euros. Il passe aujourd’hui à 6,63 euros. Cela veut dire concrètement la contraception à 2 euros par mois.
Lire la suite

On parle volontiers de la ménopause et beaucoup moins de l’andropause. Pourtant, comme les femmes, certains hommes produisent moins d’hormones sexuelles (testostérone) lorsqu’ils avancent en âge. Contrairement à la ménopause, l’andropause survient de façon très progressive, aléatoire, et ne touche pas tous les hommes. Mais ses conséquences sont assez comparables à ce qui se passe dans l’autre sexe: problèmes sexuels, perte de muscle et d’os, troubles de l’humeur, voire bouffées de chaleur, etc. Si, chez les hommes aussi, la solution reste médicamenteuse, quelques conseils hygiéno-diététiques peuvent aider à retrouver une meilleure qualité de vie. Perte de quelques kilos en trop et/ou de quelques centimètres de tour de taille, moindre consommation d’alcool voire de tabac, augmentation de l’activité physique, font généralement partie de l’arsenal thérapeutique.
Sources Nutrinews