Après 50 ans, Bien-être, beauté, Gynécologie, Made in France : Soins et bien-être, Testé pour vous !, Troubles du sommeil

Wopilo : l’oreiller qui dorlote vos nuits

Chaque année, 400 000 femmes en France sont concernées par la ménopause. 75% d’entre elles souffrent des maux engendrés par le déficit en œstrogènes : Suées nocturnes, migraines, palpitations, prise de poids, sècheresses cutanées, troubles du sommeil… Leurs nuits oscillent entre inconfort et insomnies.

Lire la suite « Wopilo : l’oreiller qui dorlote vos nuits »
Après 50 ans, Bien dans sa peau, Bien-être, beauté, Testé pour vous !

Seniors : des soins du visage bio pour soigner sa peau ! #garnier #mixa

À la ménopause, la diminution des œstrogènes entraîne un ralentissement du renouvellement des cellules de la peau. Cet effet est particulièrement marqué sur la peau du visage, déjà affaiblie par les agressions de la vie quotidienne. Plus réactive, plus sensible, la peau doit être nettoyée, nourrit et massée.

Automne 2022 : Voici nos indispensables à prix tout doux :

@parlonssante.com
Lire la suite « Seniors : des soins du visage bio pour soigner sa peau ! #garnier #mixa »
Après 50 ans, Bien dans sa peau, Gynécologie

Ménopause : une époque formidable ? « Une renaissance » pour #LindaHardy !

« Je ne sors jamais sans mon éventail ! ». Coquetterie d’une influenceuse ? Que nenni, une évidence pour Laure, 52 ans qui ne saurait quitter son domicile sans ce précieux outil de ventilation bio, écolo et mobile ! Eh oui, Laure subit de plein fouet le dérèglement hormonal lié à la ménopause. Une joyeuseté pour toutes celles qui franchissent la barrière du demi-siècle.

Une nouvelle ère ou « aire » commence entre sueurs nocturnes, fatigue, frissons, palpitations et coups de chaud… Une formidable période de la vie des femmes où les ovaires sont en télétravail (et la production d’hormones sexuelles en baisse, bye bye les estrogènes), où les kilos font des petits, où la peau s’assèche, où l’humeur oscille, où le sommeil devient concept et le capital séduction… en voie d’extinction.

Allez trêve d’humour, la cinquantaine c’est aussi et surtout le bon moment pour prendre soin de soi, de son corps, de ses envies, son confort. C’est le bon moment pour être enfin à l’écoute de soi et de se consacrer à ce qui nous fait plaisir réellement. Dans une interview accordé au journal Gala Linda Hardy, 49 ans, ex. mannequin, Miss France 1992 brise le tabou de la ménopause et évoque : « une renaissance ». Déjà en en mai 2021, la comédienne avait sorti un guide bien-être intitulé Heureuse et en forme, dans lequel elle révélait trucs et astuces pour que chacun puisse appréhender son âge sans aucun complexe. A écouter un très beau podcast de Métamorphose lors de la sortie « Heureuse et en forme au naturel ».

Lire la suite « Ménopause : une époque formidable ? « Une renaissance » pour #LindaHardy ! »
Après 50 ans, Bien dans sa peau, Bien-être, beauté, Gynécologie

#Ménopause : Une journée internationnale pour faire de la santé des femmes de plus de 50 ans un enjeu de santé publique

L’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’en 2030, 1,2 milliard de femmes seront âgées de 50 ans ou plus et qu’un nombre croissant de ces femmes peut s’attendre à vivre plusieurs décennies après la ménopause.

Malheureusement, une durée de vie plus longue entraîne aussi une augmentation spectaculaire de l’incidence des maladies et des affections qui peuvent être associées à la perte d’œstrogènes au milieu de la vie. Ce jour, qui est la Journée Mondiale de la Ménopause, l’International Menopause Society (IMS) presse les nations de prendre des mesures actives pour éduquer les femmes concernant les implications de la ménopause pour la santé.

Honorer les femmes

La Journée Mondiale de la Ménopause a pour objectif d’honorer toutes les femmes. Elle vise les millions de femmes qui, partout dans le monde, arrivent chaque jour à ce stade vital de leur vie, même si bon nombre d’entre elles ne comprennent pas bien ce qu’est la ménopause et quels sont ses impacts sur leur santé.

Lire la suite « #Ménopause : Une journée internationnale pour faire de la santé des femmes de plus de 50 ans un enjeu de santé publique »