Le coupe-faim Isoméride fait encore parler de lui mais cette fois c’est la justice française qui se prononce sur les effets secondaires du médicament.
isoméride
Voici l’article paru sur le site UFC-Que choisir . Comme le mentionne le journaliste à la fin de son texte, « il est regrettable que la justice se soit prononcée en faveur d’un seul individu, alors que ce médicament est mis en cause par plus d’une centaine de victimes. Une action collective aurait permis l’indemnisation de l’ensemble des malades ayant subi les effets secondaires de l’Isoméride ». Ce qui est incompréhensible c’est qu’en France une association de victime de l’Isoméride existe…

Lire la suite

Pierrette Grange, la présidente de l’association Les feux follets qui aide les enfants et adultes phénylcétonuriques souhaite apporter des précisions suite à la parution de l’article concernant « l’auto test du taux de phénylalanine dans la sang ».

« Attention, il ne s’agit pas d’un appareil permettant un auto dépistage mais d’un moyen de connaître son taux sanguin de phénylalanine. Cet appareil n’est malheureusement pas encore commercialisé en France et je ne connais pas de façon de l’obtenir directement des U.S.A. Les médecins français avec lesquels j’ai pu discuter de cet appareil ne m’ont pas parus très enthousiastes. Ils craignent une fiabilité très moyenne et une utilisation abusive de certaines familles qui, selon eux, testeraient leur(s) enfant(s) inutilement.
Lire la suite

L’association d’aide aux enfants et adultes phénylcétonuriques (PCU) a publié dans son magazine N° 37 un extrait d’un rapport médical sur un nouveau moyen d’autocontrôle pour les désordres génétiques rares. Cet outil de test à domicile pourrait aider les patients PCU. Voici un extrait de cet article :

« Des kits d’analyse à domicile ont aidé des patients diabétiques et hypertendus à suivre leurs maladies. Des chercheurs de Georgia Tech et une start-up d’Atlanta espèrent mettre sur le marché le premier outil de test à domicile pour les patients PCU. Lire la suite

Agenda

Dans le cadre de son cycle de conférences, L’association Léa pour Samy «La Voix de l’Enfant Autiste» vous invite le samedi 25 février 2006 « Autisme et Travail : Quel avenir pour les adultes atteints d’autisme ? »
par Hélène Ripolli – Responsable de l’antenne Léa pour Samy – Section Adultes Ile de France – Administrateur à l’URAPEI et Membre de la commission Autisme de l’UNAPEI – Administrateur au GRATH (Groupe de Réflexion pour l’Accueil Temporaire des Personnes Handicapées)

Entrée gratuite à partir de 10h45 – Durée 1h30.
Réservation : leapoursamy@wanadoo.fr – Tel : 01 47 00 47 83
Lieu : Mairie du 5ème arrondissement – Salle Paul PIERROTET – 21 place du Panthéon 75005 PARIS

Claire F. a 24 ans, elle est infirmière diplômée depuis un an. Elle vit et travaille en France. Tous ses amis ou presque ont un lien avec le médical (manipulateur radio, psychologue, étudiant en pharmacie…). Pour mieux connaître ce métier, Claire a accepté de répondre à une interview. Voici son témoignage.
(Photo d’illustration)

« Je suis titulaire d’un baccalauréat scientifique et d’un DE d’infirmière. Après deux premières années de médecine, j’ai passé le concours pour rentrer à l’IFSI pendant mon redoublement médecine pour avoir quelque chose au cas où et je l’ai eu. En entrant à l’école d’infirmière, je me suis rendue compte que c’est ce métier que je voulais faire et pas médecin car le contact et le relationnel avec les patients y est beaucoup plus important. Je travaille dans un CHU en réanimation chirurgicale. Cela correspondant à un choix personnel, j’ai demandé à travailler en réanimation car c’est un service très intéressant et très formateur car très varié dans les pathologies ».
Lire la suite

Autisme : « Mon enfant ne partageait pas ses jeux »

Tina Oldenskov est responsable de l’antenne du département 93 pour l’association Léa pour Samy, elle raconte comme elle a appris la maladie de son fils, Henrik.

« Il y a 14 ans, lors d’une promenade avec mon fils Henrik et une amie, dans un square ; mon amie m’a dit « Tu ne crois pas qu’il est autiste, ton fils ? » Cette réflexion m’a fait réfléchir et rebondir, ayant déjà des doutes moi-même. Mon enfant ne partageait pas ses jeux, s’isolait, se renfermait sur lui-même. Notre relation n’était plus la même et j’avais la désagréable impression de ne plus avoir de contact.
Lire la suite

Mutation du virus H5N1 chez un sujet Turc

Paris, article de Libération, signé S. Briet« Alors que trois personnes sont officiellement décédées de la grippe aviaire en Turquie, le virus H5N1 qui sévit dans ce pays a-t-il muté? Des chercheurs britanniques du laboratoire de Mill Hill, à Londres, ont découvert sur un des cas mortels qu’une mutation est intervenue –qui serait a priori plus dangereuse pour l’homme. Lire la suite

Grippe aviaire : 15 cas humains en Turquie en 8 jours

GENEVE (AP) – « La vitesse de transmission des animaux aux hommes de la souche mortelle H5N1 du virus de la grippe aviaire, en Turquie, inquiète l’Organisation mondiale de la santé, qui se penche actuellement sur la question. L’Organisation veut savoir pourquoi le H5N1 se propage si vite en Turquie

Selon l’OMS, 15 cas humains ont été constatés en Turquie en une semaine, ce qui représente plus que la Chine (8 cas) et le Cambodge (4) réunis. L’Indonésie a rapporté 16 cas, mais depuis juillet dernier, et la Thaïlande compte 22 cas depuis 2003.
Lire la suite

Karina Alt est une maman de trois enfants dont le second enfant est autiste. Elle est membre de l’association Léa pour Samy – La Voix de l’enfant Autiste, antenne départementale des Yvelines.
Voici son témoignage :

« Je suis la maman de trois enfants dont le second âgé de 7 ans est autiste et actuellement scolarisé en CP, après que nous ayons bataillé 5 ans pour le faire diagnostiquer et suivre correctement : Ce n’est pas le handicap qui fait souffrir le plus une famille, c’est le mauvais accueil que réserve la société à cette personne si différente c’est le silence que les médias opposent à nos cris d’alerte, c’est l’indifférence de l’Etat face à nos appels à l’aide. Lire la suite

Dans le cadre de son cycle de conférences sur l’autisme, l’association Léa pour Samy « La Voix de l’Enfant Autiste » vous invite le samedi 21 janvier 2006 à la Mairie du 19e arrondissement, 5/7 Place Armand Carrel
Le syndrome d’Asperger par Anne Philippe, psychiatre à l’hôpital Pitié-Salpétrière et généticienne INSERM U393 – Hôpital Necker Enfants malades à Paris.

« Traduit en anglais en 1991 et en français en 1998, l’article écrit en 1946 par Hans Asperger sur les « psychopathes autistiques dans l’enfance » a fait surgir le diagnostic de syndrome d’Asperger dans les classifications, en marge des troubles autistiques mais au sein d’une même catégorie, les troubles envahissants du développement. »
Lire la suite