Les diarrhées aiguës des enfants de moins de 5 ans sont un véritable problème de santé
publique. Elles entraînent chaque année plus de 50000 séjours à l’hôpital, soit plus de
10%des hospitalisations pour les enfants de cet âge. Et elles sont responsables d’une cinquantaine de décès d’enfants par an. La prise en charge précoce par les parents demande à être améliorée, estiment les pédiatres. Une enquête menée au Groupe hospitalier du Havre auprès de plus d’une centaine d’enfants arrivant aux urgences pédiatriques montre que seulement 45% des parents connaissaient les solutés de réhydratation orale.

Lire la suite

Publicités

im3.JPG

Le Professeur Michel Slama, du service de réanimation et néphrologie du centre hospitalier universitaire d’Amiens, est spécialiste de l’échocardiographie en réanimation médicale. Il apporte sa connaissance d’experts à ses confrères. Actuellement en mission en Polynésie française, il intervient dans le service de réanimation médicale du centre hospitalier de Papeete dirigé par le docteur Eric Bonnieux. L’usage de l’échocardiographie n’est plus l’apanage des cardiologues. Depuis une dizaine d’années, les médecins réanimateurs l’utilisent. « Les Français ont été les précurseurs dans l’utilisation de l’échocardiographie en réanimation médicale », assure le professeur Slama. Outil de diagnostic et monitoring des insuffisances circulatoires et respiratoires, l’écho a même supplanté le très intrusif cathétérisme (1) cardiaque. La technique a été développée pour cet usage spécifique. Aujourd’hui, la réalisation d’échocardiographies transthoraciques et transoesophagiennes est devenue systématique.

Lire la suite

cannabis_006.jpg

La consommation de cannabis augmente les risques de devenir schizophrène, selon une étude de l’institut de psychiatrie de l’université de Zurich, publiée lundi. « Sur le plan de la prévention, le cannabis apparaît comme étant moins inoffensif que ce que l’on croyait », ont indiqué les chercheurs dans un communiqué de l’université. « Le rôle du cannabis en tant que facteur de risque pour les maladies psychiatriques doit être revu », soulignent encore les chercheurs. « Les personnes, qui sont déjà sujettes à des maladies psychiques, en raison d’un contexte familial, devraient renoncer au cannabis » selon les chercheurs, qui ont publié les résultats de leur étude sur le site internet de la revue médicale Schizophrenia Research. Les chercheurs ont constaté une forte hausse des cas de schizophrénie chez les hommes jeunes dans les années 90. Les cas constatés chez les 15-19 ans ont été multipliés par trois et ceux chez les 20-24 ans par deux. Et ce sont ces catégories d’âge qui consomment le plus de cannabis, relève l’étude.

Le Dr Frédéric Saldmann est l’auteur de « On s’en lave les mains », un ouvrage paru fin mars 2007 aux éditions Flammarion et qui se veut un véritable guide des nouvelles règles d’hygiène. Cardiologue et nutritionniste, il attire notre attention sur tous ces gestes simples et salvateurs que nous avons oubliés. Voici 5 conseils à appliquer au quotidien pour améliorer notre hygiène de vie ? « Se laver les mains. Cela reste pour moi le geste le plus important. Permet notamment d’éviter de contracter une gastro entérite ! Laver et éplucher les fruits, ce qui permet de diminuer par 10 le risque d’ingérer des pesticides. En effectuant un épluchage « radin « , on conserve tout de même un maximum de vitamines.

Lire la suite

12e salon du diabète « S’informer et comprendre pour mieux vivre avec »
Vendredi 16, samedi 17 et dimanche18 novembre – Espace Charenton, Paris 12e. L’Association Française des Diabétiques (AFD) organise le salon du diabète
à Paris les 16, 17 et 18 novembre prochains. Gratuite et ouverte à tous, cette manifestation  rassemble tous les acteurs de la diabétologie en France : patients, associations et institutions,  professionnels et laboratoires (8 000 visiteurs en 2006). Conférences et ateliers sont proposés  pendant ces 3 jours, pour mieux comprendre et apprendre à vivre avec cette maladie qui touche  près de 3 millions de personnes en France.

Lire la suite

Un lien entre la perte de l’odorat et la maladie d’Alzheimer

Selon un travail américain, les personnes âgées qui éprouvent des difficultés à identifier les odeurs seraient prédisposées à des troubles cognitifs… signant l’entrée dans la maladie d’Alzheimer. Le Pr Robert Wilson et son équipe du Rush University Medical Center à Chicago, ont suivi 589 personnes âgées en moyenne de 80 ans. Au début de l’étude en 1997, aucune ne présentait de déclin cognitif. Chaque année pendant 5 ans, les participants ont dû se soumettre à un test olfactif. Dans le même temps ils ont subi des examens neurologiques et passé d’autres tests, afin d’évaluer leurs fonctions cognitives.

Lire la suite