cannabis_006.jpg

La consommation de cannabis augmente les risques de devenir schizophrène, selon une étude de l’institut de psychiatrie de l’université de Zurich, publiée lundi. « Sur le plan de la prévention, le cannabis apparaît comme étant moins inoffensif que ce que l’on croyait », ont indiqué les chercheurs dans un communiqué de l’université. « Le rôle du cannabis en tant que facteur de risque pour les maladies psychiatriques doit être revu », soulignent encore les chercheurs. « Les personnes, qui sont déjà sujettes à des maladies psychiques, en raison d’un contexte familial, devraient renoncer au cannabis » selon les chercheurs, qui ont publié les résultats de leur étude sur le site internet de la revue médicale Schizophrenia Research. Les chercheurs ont constaté une forte hausse des cas de schizophrénie chez les hommes jeunes dans les années 90. Les cas constatés chez les 15-19 ans ont été multipliés par trois et ceux chez les 20-24 ans par deux. Et ce sont ces catégories d’âge qui consomment le plus de cannabis, relève l’étude.

Publicités