Lutte contre la cysticercose

L’Institut de France annonce dans un communiqué que « la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux remettra, mercredi 8 juin, sous la Coupole, le Grand Prix scientifique 2011 Christophe Mérieux de 500 000 €, au Dr Hector Hugo Garcia. Le Dr Garcia dirige le Cysticercosis Working Group in Peru (CWGP) en 1988, en collaboration étroite avec les docteurs Gonzalez (vétérinaire), Gilman (infectologue) et Tsang. La cysticercose, infection larvaire par le ver plat Taenia, touche particulièrement la population du Pérou, et ce par l’intermédiaire des porcs. En décernant ce prix au Dr Garcia, la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux a souhaité encourager ses recherches transversales (notamment expertise clinique, expertise en biologie moléculaire et parasitologie) sur cette maladie tropicale méconnue, et souvent négligée par les scientifiques par rapport au SIDA et au paludisme ». Lire la suite

Les techniques de lyse adipocytaire proposées pour affiner la silhouette sont présentées comme détruisant la cellulite ou la graisse localisée. Elles sont invasives (laser transcutané, injection d’agents chimiques) ou non invasives (ultra sons, lasers, infrarouges, radiofréquence).

Le ministère chargé de la santé a eu connaissance de nombreuses complications graves liées à des actes à visée esthétique utilisant ces méthodes. Aussi, a t-il demandé à la Haute Autorité de Santé (HAS) de réaliser une évaluation sur leur dangerosité. Après avoir analysé les données disponibles et entendu les représentants de sociétés savantes (professionnels pratiquant les techniques, chirurgiens plasticiens, dermatologues, …) ainsi que les associations de patients, la HAS a rendu l’avis suivant : les techniques de lyse adipocytaire non invasives présentent une suspicion de danger grave pour la santé humaine ; les techniques de lyse adipocytaire invasives présentent un danger grave pour la santé humaine.

L’avis de la HAS est consultable ici.

Suite à cet avis, le ministre a pris un décret d’interdiction des techniques de lyse adipocytaire en application des articles L.1151-2 à L.1152-2 du code de la santé publique qui prévoient l’encadrement des actes à visée esthétique.

* Destruction des cellules graisseuses

Communiqué du Salon Géront Expo – Actuellement au cœur du débat public, la dépendance sera l’un des thèmes majeurs du Salon GERONT EXPO – HANDICAP EXPO, qui se tiendra du 17 au 19 mai prochain à Paris Porte de Versailles. Selon des projections réalisées par l’Insee, la France comptera environ 1,4 million de personnes âgées en perte d’autonomie en 2040. Les tendances démographiques et sociologiques actuelles font de l’aide à l’autonomie un enjeu majeur de santé, impactant fortement le système de soins. La question essentielle est de savoir comment permettre à ces personnes en situation de dépendance de bénéficier d’une prise en charge de qualité, dans le cadre d’un parcours de soins personnalisé.

Le rôle des aidants, maillon incontournable de la chaîne de la santé, apparaît également central. Selon l’enquête BVA réalisée en octobre 2010, les aidants, qu’ils soient issus de l’entourage familial ou du voisinage, représentent entre 6 % et 8 % de la population active française aujourd’hui, et ce nombre devrait augmenter à 15 % d’ici 10 ans.
Lire la suite

L’Association Française des Polyarthritiques et des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques (AFPric) a élaboré un programme d’e-coaching «Agir quand on a une Polyarthrite Rhumatoïde» à l’aide d’une newsletter destinée aux patients. L’objectif est d’informer le patient pour mieux comprendre sa maladie et l’aider à mieux la gérer. Aujourd’hui le programme d’e-coaching évolue au profit de groupes interactifs sur les thèmes les plus plébiscités. L’année 2011 sera l’occasion de réunir des groupes de patients dans différentes villes de France. La première réunion aura lieu en Bretagne à Rennes organisée avec la délégation AFPric d’Ille-et-Vilaine animée par Mme Marie-Andrée Gaultier avec la participation du Professeur Aleth Perdriger, Rhumatologue au CHU de Rennes. Le 21 mai à l’amphithéâtre Bretagne de l’hôpital de Pontchaillou, 2 rue Henri Le Guilloux à Rennes. Inscription auprès de l’association 01 400 30 200.
Lire la suite

« Dites nous comment vous mangez et nous ferons progresser la recherche ! »

« Que mangeons-nous ? » « Quel impact notre comportement alimentaire a-t-il sur notre santé ? » « Notre environnement a-t-il une influence ? » Voici quelques unes des questions auxquelles l’étude NutriNet santé doit apporter des réponses, mais pas des « oui » ou « non » des informations concrètes recueillies dans le cadre d’une enquête d’envergure représentative de la population française.

Cette semaine vous ne manquerez pas la campagne de communication du ministère de la Santé afin de finaliser son projet d’étude le thème « Dites nous comment vous mangez et nous ferons progresser la recherche ! » . Dans un premier temps, il faut constituer une banque de données et donc recruter des participants, pour que l’étude soit crédible les autorités espèrent « recenser 500 000 volontaires » déjà 180 000 bénévoles se sont inscrits. Du 7 au 15 mai, des évènements sont organisés afin de recruter de nouveaux volontaires. Baptisés les « nutrinautes », les participants à l’étude devront répondre régulièrement à des questionnaires sur leur alimentation, leur activité sportive. La nouveauté est qu’ils n’auront pas à se déplacer car cette étude sera réalisée via les boites email !

Pour lancer cette grande campagne de recrutement, les organisateurs invitent les personnes intéressées à rejoindre le Trocadéro pour deux journées festives.

L’Afssaps a eu connaissance de plusieurs cas d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) rapportés chez des patients traités avec le médicament anticancéreux Sprycel ® (dasatinib). Ce médicament, qui dispose d’une autorisation de mise sur le marché européenne depuis 2006, est utilisé pour traiter des patients adultes atteints de leucémie [1] myéloïdes chroniques. L’Agence européenne des médicaments (EMA) va procéder à un examen de l’ensemble des données dont les résultats sont attendus pour juin 2011. Dans l’attente de ces résultats, l’Afssaps recommande aux professionnels de santé de surveiller la survenue d’une hypertension artérielle pulmonaires et de ne pas modifier la prise en charge des patients traités par Sprycel ® .

Les équipes de la Fondation Ne Perds Pas La Carte (NPPLC) et de Tom Lapointe Games (TLG) lancent une action pour soutenir la recherche : un jeu de cartes familial. « En touchant le cœur du public, des entreprises et des institutions, ce jeu est destiné à récolter des dons pour la recherche fondamentale sur la maladie d’Alzheimer » indique la Fondation dans un communiqué. « Aller au devant des personnes qui luttent au quotidien auprès des familles et des malades et créer le dialogue entre toutes les parties impliquées dans ce combat sont également les missions que s’est fixée notre fondation NPPLC ».
Lire la suite