Alzheimer : 146 000 Euros pour encourager la recherche

Qu’on les nomme « coquilles » ou « fautes de frappe », les relectures hâtives des articles ou communiqués de presse peuvent engendrer des contre-sens malheureux… Ainsi le communiqué de presse de la Fondation Médéric Alzheimer, acteur majeur dans l’amélioration de la prise en charge de cette maladie, qui débute son propos ainsi : « Paris le 19-Novembre 2014. Animée par la volonté de faire progresser la maladie d’Alzheimer et mieux accompagner le malade et ses aidants…  » Oups !

Cette maladresse n’enlève rien bien sûr à l’action de cette Fondation qui, au lendemain de l’officialisation du plan Maladies neuro-dégénératives, a remis ses Prix et bourses à 26 lauréats dans 3 catégories (Prix Donateurs, Prix Initiatives locales et Prix de thèse et bourses doctorales) et a annoncé un soutien financier à hauteur de 146.000€. La remise de ces Prix constitue l’occasion de distinguer et récompenser des porteurs de projets, d’initiatives originales plus que jamais indispensables, en l’absence de traitement médical efficace.

Les principaux lauréats sont :
l’Accueil de jour – Ehpad La Buissaie – Murs Erigné (49) pour son action sur les rencontres intergénérationnelles – Grand prix donateurs.
le Centre de Prévention des Alpes – Grenoble (38) pour ses activités de maintien du lien social – Prix Initiatives Locales.
le Pôle Chirurgie du CHU de Douai (59) pour la mise en place d’une prise en charge adaptée aux personnes ayant des troubles cognitifs – Prix en partenariat avec la Fédération Hospitalière de France.

les 2 prix de thèse :
Cécile Martin
« Concurrence, prix et qualité de la prise en charge en EHPAD en France. Analyses micro économétriques » Université Paris-Dauphine. Véronique Germain-Mondon « La récupération du nom propre d’une personne. Éléments fondamentaux sur les informations sémantiques en mémoire et éléments appliqués pour la prise en charge de la maladie d’Alzheimer » Université Blaise- Pascal de Clermont-Ferrand.
le prix éthique et société : Sophie Sénéchal pour son mémoire intitulé « un cadre gigogne pour l’expression d’une identité » Université Paris-Descartes.

Publicités

Communiqué de la Haute autorité de Santé –
La Commission de la Transparence, en charge de l’évaluation des médicaments au sein de la Haute Autorité de Santé, conclut à un intérêt thérapeutique faible des médicaments de la maladie d’Alzheimer. Elle recommande de limiter leurs prescriptions à un an, renouvelable sous conditions strictes. Consciente du problème de santé publique majeur que représente cette maladie et la détresse de l’entourage des malades, la Haute Autorité de Santé rappelle que la prise en charge de cette maladie ne doit pas se limiter à une prescription médicamenteuse mais doit être globale. Elle publiera fin novembre la réactualisation de ses recommandations professionnelles.

Lire la suite

Le rein est l’organe le plus greffé en France (60% des interventions). Sur liste d’attente à ce jour, 80 % des patients attendent un donneur de rein. Dans le cadre de l’élaboration du « Plan greffe » évoqué en juin dernier par l’ex-ministre de la santé Roselyne Bachelot, le Conseil d’Orientation de l’Agence de la biomédecine vient de se positionner sur la pertinence du recours à la greffe rénale à partir de donneurs vivants. Cette publication va dans le sens des attentes des associations et notamment du groupe de réflexion « Demain la greffe ».

« Le rapport bénéfice risque des greffes à partir de donneurs vivants varie fortement selon l’organe concerné, indique l’agence de Biomédecine.

Lire la suite

4e Semaine nationale du rein du 4 au 12 octobre 2008

Forte de trois années d’information et de prévention sur les maladies rénales, la 4e
Semaine Nationale du Rein a souhaité réunir néphrologues, urologues, médecins généralistes, mais aussi biologistes et épidémiologistes pour apporter une dimension supplémentaire à l’édition 2008 de cette manifestation. La 4e Semaine Nationale du Rein : 7 jours pour donner la parole à des maladies souvent silencieuses

En recueillant cette année le soutien supplémentaire des biologistes, des urologues et des épidémiologistes, et en pérennisant les liens avec ses partenaires de toujours, la FNAIR souhaite renforcer la prévention de ces pathologies qui évoluent sans bruit. Selon l’étude FNAIR/Louis Harris menée en 2007, 64% des Français pensent être correctement informés sur les causes de l’insuffisance rénale, ces pathologies ne sont toujours pas reconnues comme des maladies « graves ». Face à cette réalité, il est indispensable de proposer une prévention toujours plus poussée, permettant au grand public de prendre la mesure de ces maladies.
Lire la suite

« A pieds pour les reins » une manif le 4 octobre à Paris

Les associations (Fnair Paris & Association polykystose France) se mobilisent pour la Marche du rein, le 4 octobre prochain, à partir de 14h30 au départ de la place Edmond Michelet à proximité du Centre Pompidou. A cette occasion, une exposition sur le don d’organes aura lieu à partir de 10h. La marche sera rythmée par la participation ensoleillée du groupe de musique Antillaise & Brésilienne FreeStyle Systems.

300 personnes se mobiliseront pour le Rein, en marchant jusqu’à à la Place Léon Blum (arrivée prévue vers 16h). Pour clôturer la manifestation, les Pr Bernard Charpentier, Bertrand Knebelmann, et le Dr Lucile Mercadal tiendront des conférences sur les thèmes suivants : les avancées de la recherche médicale, la greffe rénale et la prévention. Juste avant le verre de l’amitié qui mettra un terme à cette journée.
Lire la suite