Saint Vincent les Grenadines
Saint Vincent et les Grenadines

Si vous ne passez pas plus d’une heure par jour sans consulter vos emails, pas une journée sans surfer sur les profils Facebook de vos amis ou twitter, qu’il est inimaginable pour vous de partir un week-end en « zone hors réseau wifi ». C’est grave, j’ai le regret de vous annoncer que vous êtes accro.com, que cette cyber-dépendance vous emprisonne dans un monde virtuel (c’est beau ça non ?), heureusement dans ce monde de business de petits malins ont eu l’idée de développer des cures de « désintoxication technoloqique » au programme retour à la nature, aux choses simples à une journée sans wifi, ni souris (enfin sauf les vraies qui aiment le gruyère), loin des iPh, des iPd et autres tablettes.
Lire la suite

Des restaurateurs espagnoles proposent des menus « sans gluten »

portada
Le Club de Restauration de la Comunitat Valenciana regroupe environ 90 établissements et met à disposition des touristes des plats sans gluten de 5 à 35€. Les établissements sont de différentes catégories, allant jusqu’aux étoilés Michelin.
Près de 3 millions d’européens profiteront de cette initiative.

La maladie coeliaque est l’une des plus répandues et des moins connues. Jusqu’à il y a a peine 10 ans, cette maladie était rarement descellée et diagnostiquée. Elle touche 1% de la population soient 400.000 espagnols et 3 millions d’européens. La Comunitat Valenciana devient ainsi la première destination touristique du bassin méditerranéen garantissant la présence d’un restaurant offrant ce type de menu à moins de 20 kilomètres du lieu où l’on se trouve.

Ce projet présente un intérêt touristique et social majeur dans une région traditionnellement réputée pour l’accueil et la prise en charge de ses visiteurs. Dans le cas des maladies coeliaques, cela implique également un engagement technique et professionnel afin de pouvoir offrir un service de qualité.

Sources : communiqué de la Communauté de Valence

Helen’Spa, escapade sensorielle au coeur du Pacifique sud

Respirez lentement avec le ventre, fermez les yeux. Imaginez un petit chalet en bambou niché dans le jardin tropical d’un hôtel 5 étoiles à 7mn de l’aéroport de Tahiti. A quelques mètres de la plage de sable blanc, des requins « pointe noire », des raies, des tortues et même des dauphins. Soufflez. Vous êtes à Moorea, en Polynésie française, à 18 000 Km de Paris.

Douche tropicale au coeur du jardin polynésie. Photo : Raphaël PierreLe sol est couvert de fleurs blanches épanouies qui distillent un délicat parfum d’amande, des frangipaniers partout à vos pieds. Sophie, le sourire d’Helene’Spa vient à votre rencontre. Elle sera votre guide dans ce dédale de bains et de soins. Les courses, les budgets, les séminaires, les atterrissages de fin d’année sont aux vestiaires. Vêtu d’un paréo, les pieds nus, les cheveux détachés vous découvrez les lieux.

S'immerger dans une eau à 18° lorsqu'il fait 30° à l'extérieur... Rafraîchissant et tonifiant, idéal pour les jambes lourdes.
S'immerger dans une eau à 18° lorsqu'il fait 30° à l'extérieur... Rafraîchissant et tonifiant, idéal pour les jambes lourdes.

Du bambou, des fleurs, des douches tropicales, des bains de fleurs, des eaux de rivière, des huiles précieuses… Bienvenue chez Hélène Sillinger. Son spa est unique, ouvert il y a dix ans, il est primé depuis chaque année. La presse internationale élogieuse ainsi que les guides spécialisés reconnaissent Hélène’Spa comme la référence du véritable Spa Tahitien. et le citent, très souvent, comme l’un des plus beaux spas du monde.

Bain de fleurs. Photo : Raphaël PierreIci point de sauna et autres hammam, le bien-être rime avec soins tahitiens. La jeune femme de formation médicale s’est imprégnée de la culture traditionnelle du massage pour créer une gamme de soins aux noms envoûtants. Monoï précieux, huile magique au coco… « J’ai recueilli, pour vous, ce savoir holistique que les Tahuas, nos sages guérisseurs polynésiens, ont voulu me confier et que je vous transmets dans le respect de son intégrité » confie Hélène Sillinger.

Le must est sans nul doute ce savoureux gommage à la pulpe de coco fraîche. Dans le jardin, allongé dans un espace privatif à l’abri des regards, vous vous abandonnez. Beline, Bella, Lali ou Noëlla, l’une des quatre masseuses prendra soin de vous. La pulpe est légère commune une mousse, les perles de lait de coco glissent sur la peau.

La pulpe de la noix de coco fraîche est appliquée sur la peau. Les gouttes de lait de coco perle sur la peau. Photo : Raphael Pierre
La pulpe de la noix de coco fraîche est appliquée sur la peau. Les gouttes de lait de coco perle sur la peau. Photo : Raphael Pierre

Gommage coco. Photo Raphaël Pierre

Après ce quart d’heure gourmand, c’est la douce chaude, tropicale, une pluie en continu qui transcende.

Après le gommage, une douche tropicale, chaude et tonifiante, confortablement allongée. Photo : Raphael Pierre

Pour finir en apothéose, un massage tahitien sans artifice, juste une huile précieuse de monoi, fabriquée dans la pure tradition, sans parabem. Les mains se posent sur la nuque, tournent près des omoplates, pivotent près de l’épaule, elles cherchent quelque chose, ah oui, c’est bien là… A chaque pression, c’est une tension qui lâche prise…

« Ô temps suspend ton vol », Lamartine ignorait à quel point ce vœu prend tout son sens lorsque l’on est chez Hélène’Spa…

Comment se rendre chez Helen’Spa

L'un des produits de la gamme Hélène Sillinger
L'un des produits de la gamme Hélène Sillinger

Le paradis ça se mérite. Alors avant de vous laisser dorloter par les bonnes fées de Hélène’Spa, il vous faudra traverser la moitié de la planète. Au départ de Paris Roissy, deux compagnies desservent la Polynésie Air france et Air Tahiti nui, les prix des billets démarrent à 1700 euros. 18h de vol et 18 000 km plus tard, vous débarquez à Papeete. Il vous faudra prendre une navette maritime (25 mn) ou un vol inter-île (7mn) pour rejoindre Moorea. Pour l’hébergement, l’idéal ce sont les fare sur pilotis de l’Intercontinental Resort et Spa de Moorea.

L'heure est venue de chasser les ultimes tensions qui auraient résisté à tous ces bienfaits. Photo : Raphaël Pierre

Hélène’ Spa
Intercontinental Beachcomber Resort Moorea
BP 1019 – 98729 Moorea
Polynésie française
Tel : (689) 55.19.70
Fax : (689) 55.19.71
Réservations : reservation@helenespa.co

11.JPG

Fermez les yeux… écoutez au loin le récif briser les vagues de l’océan puis déverser à petites gorgées une eau apaisée dans le lagon azuré. Respirez profondément. A vos pieds, le sable blanc est poudré de nacre, des poissons multicolores bullent entre deux eaux. La brise légère adoucit le rayonnement solaire, les cocotiers déploient leurs palmes pour mieux vous protéger.

Nichés au cœur d’un jardin exotique, sur le Motu Piti Aau, des jacuzzis ronronnent à gros bouillons, des douches aux senteurs enivrantes éveil les sens, des fleurs parfumées s’épanouissent en buisson. En paréo et sandales, confortablement installé dans une tisanerie, vous rêvassez. Une vahine s’approche et vous tend la main. Vous vous laissez guider vers un bungalow sur pilotis à fond de verre pour ne rien manquer des divagations des poissons du lagon … Bienvenue au Deep ocean spa de Bora Bora. Un site unique au monde de 4000 m2 dédiés au bien-être du corps et de l’esprit, signé Algotherm. Les produits de soins aussi, fruits du savoir-faire en cosmétique marine de la marque bretonne.

img_6418.JPG

Bienvenue dans un espace où le temps n’a pas de prise sur l’être. « Santé », « Beauté », « Sagesse » composent le triptyque du Deep ocean spa, matérialisé dès l’entrée du centre par trois fontaines d’eau des profondeurs… uniquement réservées à une dégustation symbolique car c’est frais, mais très salé ! Le Deep ocean spa est au cœur des jardins luxuriants de l’hôtel Intercontinental de Bora Bora Resort & Thalasso Spa, fleuron de l’hôtellerie polynésienne.

Lire la suite

Magnifique panorama !
Bora Bora… deux voyelles, deux consonnes, aux résonances inouïes. Bora Bora, perle du Pacifique, au cœur de l’archipel de la société à 20h de vol de Paris est une vraie machine à rêver. Loin des frimas de l’hiver, cette reine de Polynésie, fleuron du tourisme français, fleure bon le paradis à une heure d’avion à peine de Tahiti.
Lire la suite

L’Intercontinental de Bora Bora a petit goût de paradis aux saveurs coco et vanille de Polynésie
L’eau des profondeurs… Un procédé révolutionnaire, suggéré à Richard Bailey, PDG de Tahiti Beachcomber SA, par un certain Marlon Brando, propriétaire de l’atoll voisin de Tetiaroa. Tombé amoureux de la région en 1960 pendant le tournage des « Mutinés du Bounty » et fervent défenseur de l’environnement, le mythique acteur suivait en effet avec attention, depuis quelques années, les expériences réalisées dans ce domaine par des scientifiques d’Hawaï. La technique, très simple, consiste à pomper de l’eau d’une température de 5°C à 915 mètres dans les fonds marins, jusqu’à une station de refroidissement où elle transite par un échangeur thermique. Celle-ci refroidit l’eau douce qui circule en boucle dans tout l’établissement, fournissant de l’air conditionné à l’ensemble du resort. L’eau de mer est ensuite rejetée à quelque 11°C, par 60 mètres de profondeur pour protéger la faune et la flore sous-marine. Ce système sans précédent n’émet aucun gaz à effet de serre, source de ces dérèglements climatiques aux manifestations de plus en plus violentes.

Le must la villa owerwater !

Lire la suite