Etape Aix-les-Bains

Ville d’eau, entre lac et montagnes, Aix-les-Bains (26 000 habitants) a, chaque année, les faveurs de 40 000 curistes. Pour parfaire l’accueil et inciter tous ces visiteurs à revenir dans la cité, les Thermes et l’office de tourisme ont uni leurs forces. Ils proposent des formules hébergement + cures, des découvertes touristiques. L’office de tourisme compte une quarantaine de salariés qui vantent les charmes de la station thermale savoyarde : le lac du Bourget, le parc naturel régional des Bauges…

L’incontournable d’Aix-les-Bains : le lac du Bourget, le plus grand lac naturel de France abrite castors, hérons, poules d’eau… Long de 18 km et large de 3.5 km, il a une profondeur moyenne de 85 m. Toutes les activités nautiques y sont possibles. Pour le découvrir, rendez-vous au restaurant de la plage pour un déjeuner en terrasse face à la Dent du chat. Pour l’aimer, rendez-vous sur le ponton des bateaux croisières de la compagnie des bateaux du lac du Bourget et du Haut-Rhône pour une soirée inoubliable. Ne restez pas devant votre assiette durant toute la croisière, filez sur le pont pour admirer la côte sauvage du lac. Scrutez les berges pour apercevoir les moustaches (ou la queue) d’un castor tout en admirant les magnifiques maisonnettes des villages qui bordent le canal de Savières (4 km) qui le relie au Rhône. Au retour, laissez votre imagination baguenauder face au village de Bourdeau et à l’abbaye d’Hautecombe. Nécropole des ducs et princes de la maison de Savoie, elle est depuis XIIe siècle intimement liée à l’histoire de la Savoie et du Piémont. Grâce aux Thermes qui fonctionnent toute l’année, il n’y a pas de morte saison et c’est un atout pour cette ville qui offre un remarquable programme d’activités notamment culturelles, mais aussi sportives (golf, hippodrome, escalade, nautisme, etc). «Il n’y a pas de “basse saison” à Aix, lance Frédérique Joos de l’office de tourisme. Chaque mois, un événement !» Aix-les-Bains est une ville où il fait bon vivre. La formule est un peu facile… Mais c’est vrai !

Le coup de cœur Spontanéement, je dirai le fromage ! Plus sérieusement (quoi que, le saucisson est aussi fameux), il est difficile de choisir parmi les différentes qualités d’Aix-les-Bains. La ville mérite à elle seule un séjour. C’est une ville chaleureuse avec de nombreux commerçants, il y a un vrai centre-ville.

La visite de la ville permet d’apprécier l’architecture des belles villas et autres palaces de la Belle Epoque, d’admirer les ornements et plafonds du théâtre et du casino. Ici, le climat est doux et la végétation de type méditerranéen est surprenante : oliviers et bougainvilliers poussent partout !

La bonne adresse L’hôtel Le Manoir est un établissement trois étoiles situé à 300 m des Thermes Nationaux et à 100 m des Thermes Chevalley. C’est un hôtel de charme aménagé dans les dépendances des anciens palaces Splendide-Royal, les chambres sont douillettes et s’ouvrent sur un jardin fleuri et ombragé. L’hôtel dispose d’une piscine intérieure, d’un jacuzzi, d’un sauna et d’un hammam. Le Manoir, 37 rue Georges 1er, tél. 04.79.61.44.00, fax : 04.79.35 .67.67, email : Hotel-le-Manoir@wanadoo.fr, internet: http://www.hotel-lemanoir.com, 73 chambres, ouvert : année.

Bon à savoir Les Thermes Pellegrini et Chevalley, les Thermes de Marlioz et la ville d’Aix-les-Bains seront présents au salon Thermalies aqua expo, du mercredi 2 au dimanche 6 février 2005, au Palais des congrès à Paris. Information auprès de l’office du tourisme et du thermalisme au 04.79.88.68.10.

Comment s’y rendre ? A 1h de Lyon (A43), 1h de Genevève (A41). Par le rail en TGV A 3h de Paris (environ 110 euros par pers), à 4h de Marseille. Par les airs, 1h de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, 1h de l’aéroport de Genève. 10 mn de l’aéroport de Chambéry.

Publicités