Niché dans un écrin de verdure de 10 hectares à l’entrée d’Aix-les-Bains, le domaine de Marlioz dispose de thermes, d’un centre de balnéothérapie et d’un complexe hôtelier (Mercure Ariana et Mercure Acquaviva). L’établissement thermal est spécialisé dans les voies respiratoires, affections ORL et muqueuses bucco-linguales. Chaque année, 6 000 curistes viennent respirer, inhaler ou boire l’eau de Marlioz*.
Lire la suite

curiste lorrain

«Je viens ici depuis 14 ans et pour rien au monde je ne changerais de lieu de cure». Jean-Claude a 66 ans. Il est Lorrain. Cette année, c’est accompagné de sa fille Sandrine qu’il est venu à Aix-les-Bains. «Nous avons découvert une région pleine de charme et profitons des dix-huit jours de cure pour visiter et apprécier les atouts d’une station savoyarde!» Comme de nombreux curistes, Jean-Claude loue un petit appartement à deux pas des thermes, en plein cœur d’Aix-les-Bains. Les Thermes nationaux présentent deux établissements : les Thermes Pellegrini, situés au cœur du village, haut lieu du thermalisme, et les Thermes Chevalley, site moderne ouvert en 2000 et équipé des techniques thermales les plus innovantes pour des cures traditionnelles ou de remise en forme. En pleine saison, les Thermes Chevalley reçoivent 3800 curistes par jour, avec une moyenne de 4 soins. Lire la suite

Paroles de curistes

Si la station est agréée pour plusieurs orientations thérapeutiques et que le patient présente des pathologies s’y rapportant, la demande de cure peut porter sur deux affections, ce qui permet de réaliser une cure dite de « double handicap ». C’est le cas de Roger, 72 ans de La Norville : «Je soigne plusieurs affections en 18 jours de cure. Le matin, je vais aux Thermes nationaux Pellegrini et Chevalley pour mes rhumatismes, puis aux Thermes de Marlioz pour des soins ORL. L’après-midi, avec mon épouse nous faisons du tourisme en Savoie». Menuisier à la retraite, Roger est un inconditionnel des cures thermales. «Les soins me soulagent et je suis tranquille pendant au moins six mois». Lire la suite