curiste lorrain

«Je viens ici depuis 14 ans et pour rien au monde je ne changerais de lieu de cure». Jean-Claude a 66 ans. Il est Lorrain. Cette année, c’est accompagné de sa fille Sandrine qu’il est venu à Aix-les-Bains. «Nous avons découvert une région pleine de charme et profitons des dix-huit jours de cure pour visiter et apprécier les atouts d’une station savoyarde!» Comme de nombreux curistes, Jean-Claude loue un petit appartement à deux pas des thermes, en plein cœur d’Aix-les-Bains. Les Thermes nationaux présentent deux établissements : les Thermes Pellegrini, situés au cœur du village, haut lieu du thermalisme, et les Thermes Chevalley, site moderne ouvert en 2000 et équipé des techniques thermales les plus innovantes pour des cures traditionnelles ou de remise en forme. En pleine saison, les Thermes Chevalley reçoivent 3800 curistes par jour, avec une moyenne de 4 soins.

Un art de vivre

Ouvert toute l’année, l’espace bien-être concilie remise en forme et santé : sauna, hammam, massage, baignoire à jets, aquagym et espace de détente gymnique. Depuis janvier dernier, un tout nouvel atelier est venu élargir l’offre des soins : la sophrologie aquatique. Corinne Lecointe est la responsable des cours de sophrologie aux Thermes Chevalley : « La sophrologie se pratique comme un art de vivre et une forme de médecine douce. L’objectif de ces cours en bassin est d’apprivoiser son corps, d’apprendre à contrôler ses douleurs et ses tensions tout en douceur. Les exercices se font successivement en position assise, puis debout pour un travail de décontraction musculaire. Les mouvements fluides et doux sont proches de certains exercices de yoga et d’arts martiaux ».

Dans l’éventail des soins proposés, deux sont spécifiques aux Thermes Chevalley et particulièrement recommandés pour un bien-être maximum : le Berthollaix, suivi d’une douche massage et le Pédidaix, douche automatique des jambes. Le Berthollaix, bain d’air chaud humidifié par l’eau thermale complété de buses qui délivrent une douche locale froide. La séance dure environ 15 à 20 mn et est suivie d’une douche massage sous l’eau, traitement caractéristique des Thermes Chevalley, car la table de massage est conçue pour recueillir l’eau et l’évacuer par les pieds. La détente est garantie, même si, à l’issue du massage, il faut subir une douche administrée au jet. L’effet se ressent aussitôt.

Autres atouts des Thermes Chevalley, le Pédidaix, douche automatique des jambes. Une technique performante et une triple action : soin des genoux et des pieds grâce à des jets horizontaux d’eau thermale chaude, effet décontractant sur les mollets grâce à des jets dirigés de bas en haut et enfin, vapeur d’eau pour une décongestion des jambes. Comme le Berthollais, le Pédidaix alterne toutes les dix minutes arrosage d’eau thermale tiède à 30° et d’eau froide à 12°. Quel que soit le traitement choisi, le résultat est garanti et apporte bien-être et détente. Côté tarif, la gamme est très large, du soin à la carte à 15 euros la séance, à la formule 6 jours (5 soins par jour) à environ 350 euros.

Nicole Hébrard et Claire Chunlaud

Les Thermes d’Aix-les-Bains, BP 349, 73103 Aix-les-Bains
Tél. : 04.79.35.38.50.
Fax. : 04.79.34.03.99.
www.thermaix.com
Numéro Azur : 0 810 44 33 32.

Publicités