600 000 Français font chaque année une cure dans l’une des 105 villes thermales de France. Si chaque station a sa propre indication (dermatologie, gynécologie, phlébologie, etc.), certaine ont plusieurs orientations thérapeutique, c’est le cas d’Aix-les-Bains en Savoie qui propose rhumatologie (Thermes Pellegrini et Chevalley) et soins ORL (Thermes Marlioz). En associant les vertus de l’eau thermale et des cures “bien-être”, les établissements thermaux, tout en développant leur offre commerciale, tentent de séduire une clientèle plus jeune en jouant à fond la carte du “tonus retrouvé”. Lire la suite