Nutrition

img_4759.JPGLes recommandations des nutritionnistes sont de consommer au moins cinq fruits et légumes par jour ! Pas si simple quand on travaille à l’extérieur !

Le jus de fruits enrichi en calcium peut-il remplacer le lait ?

« Au rayon des boissons, on peut trouver des jus auxquels a été ajouté artificiellement du calcium. Comparons-les avec le lait, source naturelle de calcium: 100ml de jus d’orange enrichi apportent entre 80 et 100mg de calcium, alors que 100ml de lait en contiennent 120mg. Il faut donc boire plus de jus que de lait pour obtenir la même quantité de calcium… Ensuite, il n’est pas sûr que le calcium ajouté soit bien assimilé par l’organisme, et il s’est même peut-être déposé dans le fond de la bouteille, si celle-ci n’a pas été secouée avant l’emploi! Quant au lait, outre sa richesse naturelle en calcium, il apporte aussi du phosphore et de la vitamine D, qui favorisent la biodisponibilité du calcium et donc son utilisation par les os. Il contient également des protéines, des vitamines B2 et B12, du sélénium, du zinc. Le jus d’orange, enrichi ou pas, peut être intéressant pour son apport en vitamine C, mais il ne remplace pas le lait ».
Lire la suite

Nutrition

edito1.jpg2200-home.jpg

Les produits-laitiers.com

Pour qui ?
Pour les enfants qui ne prennent pas de petit déjeuner le matin, par exemple parce qu’ils se lèvent tôt ou que personne ne le leur prépare. Les écoles concernées se situent plutôt en milieu rural et en ZEP. Pour les collégiens qui commencent à prendre de mauvaises habitudes comme sauter le petit déjeuner ou remplacer le bol de lait par une tasse de café.

Pourquoi ?
• Parce que le lait c’est bon pour la santé grâce à sa richesse en calcium et en protéines, le lait contribue à la croissance et au développement harmonieux des enfants et des adolescents. Il entretient et protège l’organisme contre les agressions extérieures, grâce aux nombreux oligo-éléments et aux onze vitamines qu’il contient.
• La pause lait du matin peut être l’occasion pour l’enseignant de sensibiliser les enfants à une bonne alimentation. La pause lait est un moment de détente, de partage, de découverte des goûts et des odeurs…

Lire la suite

Nutrition

 

img_4770.JPG

A partir de 2 ans l’enfant a tendance à refuser toute nouveauté alimentaire c’est la néophobie en se fixant uniquement sur l’apparence… Dommage car en l’occurence, il se priverait de succulents fruits de la passion… 

« J’en veux pas, j’aime pas ça… »  « Mais goûte au moins!» Sujet de recherches depuis des années, d’inquiétude pour les parents qui découvrent ce comportement chez leur «bout de chou», la néophobie alimentaire se traduit par le refus de ce qui est nouveau dans l’assiette. Entre 2 et 10 ans, près des trois quarts des enfants vont observer, trier, voire recracher les aliments «nouveaux». Une source de conflits et une expérience parfois difficile pour certains parents.

Faut-il pour autant baisser les bras? Surtout pas, affirme Natalie Rigal, enseignant-chercheur en psychologie du goût à l’Université de Paris -X et spécialiste de la construction du goût chez l’enfant. Nutrinews a recueilli «ses recettes» pour passer cette période tout en douceur… Sortis du poulet/frites ou du jambon/purée ou coquillettes, les enfants ont tendance à refuser ce qui ne figure pas sur le podium de leurs préférences alimentaires. A la naissance, le « petit omnivore » distingue déjà les différentes saveurs : le sucré, le salé, l’amer… Il différencie le lait de sa mère de celui du biberon et, au fil des mois, il va mettre ses papilles en éveil.

Lire la suite

Nutrition, Salons et Colloques

« Marjolaine » du 9 au 18 novembre, le plus grand salon bio en France

visuela4_300dpimf.jpg


Pendant 10 jours, 500 exposants accueillent plus de 77 000 visiteurs qui veulent allier qualité, éthique et respect de l’environnement sur le site du salon MARJOLAINE organisé du 9 au 18 novembre au Parc Floral de Paris. Agriculteurs et artisans venus de la France entière, laboratoires de cosmétiques bio novateurs, associations de protection de l’environnement sont réunis pour le rendez-vous incontournable de la bio. Marjolaine, c’est aussi un forum pour s’informer et poser des questions aux meilleurs experts sur les grandes questions environnementales d’aujourd’hui, au travers d’un cycle de 20 conférences. 130 ateliers conférences permettent par ailleurs d’approfondir ses connaissances grâce à de nombreux spécialistes du bio et du respect de l’environnement.

www.salon-marjolaine.com

Diabétologie

test-glycemie.JPG

A la veille de la journée mondiale de lutte contre le diabète organisée cette année le mercredi 14 novembre, l’Association française des diabétiques (AFD) se mobilise pour la prévention du diabète aux côtés des pharmaciens du réseau Giropharm. L’AFD est partenaire de la campagne du réseau des 850 pharmaciens Giropharm, qui met cette année l’accent sur la sensibilisation et la prévention précoce du diabète. Pendant tout le mois de novembre, un dépistage gratuit sera proposé au sein des officines participantes.

L’AFD a conçu spécifiquement pour cette campagne, plusieurs outils de prévention, alliant un côté ludique et familial. A travers ce partenariat, l’AFD souhaite en tant qu’association de patients, participer à une meilleure information du grand public, en lui donnant les clefs pour comprendre et prévenir cette maladie. Une action indispensable face à une maladie qui progresse et touche des sujets de plus en plus jeunes. Un mois pour se faire dépister gratuitement dans les pharmacies Giropharm.
Chaque pharmacie participante proposera un espace dédié et clairement identifié, où le patient pourra venir effectuer un test gratuit de dépistage du diabète.

Des risques qui ne se voient pas.

Lire la suite

Agenda

12e salon du diabète « S’informer et comprendre pour mieux vivre avec »

Vendredi 16, samedi 17 et dimanche18 novembre – Espace Charenton, Paris 12e. L’Association Française des Diabétiques (AFD) organise le salon du diabète à Paris les 16, 17 et 18 novembre prochains. Gratuite et ouverte à tous, cette manifestation rassemble tous les acteurs de la diabétologie en France : patients, associations et institutions, professionnels et laboratoires (8 000 visiteurs en 2006). Conférences et ateliers sont proposés pendant ces 3 jours, pour mieux comprendre et apprendre à vivre avec cette maladie qui touche près de 3 millions de personnes en France.

Lire la suite