Le lait maternel est l’aliment de choix pour le nourrisson. Il permet d’assurer son développement staturo-pondéral et psychomoteur, tout en initiant le jeune enfant à la découverte du goût. Lorsque la maman ne peut ou ne veut pas allaiter, elle a à sa disposition des préparations pour nourrissons et des préparations de suite spécialement élaborées pour bébé. Pourtant, certains parents, par mode ou convictions philosophiques, ont recours à d’autres laits (chèvre, brebis, jument…) ou encore à des formules d’origine végétale (soja, amande, noisette, châtaigne, avoine, riz, quinoa…). Les professionnels de santé tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme. Contrairement à ce qu’affirment des allégations trompeuses retrouvées sur certaines étiquettes, ces produits ne sont absolument pas adaptés aux besoins des tout-petits et ils peuvent conduire rapidement à des troubles graves (carences en calcium ou en fer, retard de croissance, œdèmes, déficit en iode, rachitisme, etc.) !

 Souces : Nutrinews

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s