L’alimentation est particulièrement importante chez les femmes qui décident d’allaiter leur enfant. Les carences du régime alimentaire maternel ont un retentissement important sur l’état nutritionnel, et même neurologique, du nourrisson. Un rappel particulièrement fondé en cas de régime végétalien (excluant tout produit d’origine animale: viande, poisson, mais aussi œufs et produits laitiers). Une équipe de médecins montpelliérains a présenté au congrès de la société française de pédiatrie le cas d’un enfant allaité exclusivement au sein par une mère végétalienne. Ce bébé de 9 mois présentait des signes de malnutrition, avait un poids et une taille inférieurs à la normale et souffrait d’un retard psychomoteur.Les examens ont révélé, entre autres anomalies, une anémie, des carences en vitamines A, D et E, des troubles de la coagulation, et même une ostéoporose (déminéralisation osseuse)…

Des observations comparables ont déjà été faites chez des enfants nourris au sein par des mères végétaliennes et même végétariennes s anomalies cérébrales, des retards psychomoteurs, des malformations anténatales (comme le spina bifida ou défaut de fermeture du tube neural) ont été signalés. Pour les pédiatres, il s’agit de sensibiliser les femmes qui allaitent (et tout simplement celles qui attendent un enfant) à l’intérêt primordial d’une alimentation équilibrée.

Sources : Nutrinews

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s