L’obésité ne cesse d’augmenter et l’épidémie touche particulièrement les enfants. A-t-on aujourd’hui des explications ?

Marie-Françoise Rolland-Cachera : « De nombreuses études ont recherché les causes de cette évolution, mais les facteurs responsables n’ont pas été identifiés avec certitude. L’obésité augmente alors que parallèlement on n’observe pas d’élévation des apports de calories. Si la diminution des dépenses énergétiques peut être une explication, plusieurs études semblent montrer que d’autres facteurs intervenant très tôt dans la vie pourraient jouer un rôle important. Ainsi, une croissance ou une augmentation de poids rapide, dès les premières semaines de vie,
pourrait augmenter le risque d’obésité. L’âge du rebond d’adiposité est aussi très important: c’est un bon marqueur du rythme de la croissance, qui se définit à partir des courbes de corpulence que l’on trouve dans le carnet de santé. Durant la première année de vie, la corpulence augmente, puis elle diminue jusqu’à l’âge de 6 ans. A cet âge, la courbe augmente à nouveau jusqu’à la fin de la puberté. La remontée de la courbe qui survient en moyenne à partir de 6 ans est appelée rebond d’adiposité. Plus l’âge du rebond d’adiposité est précoce, plus le risque de devenir obèse est élevé. Un rebond d’adiposité précoce a été observé chez de nombreux obèses: il a lieu vers 3 ans et non pas à 6 ans ».

Lire la suite