En ville, au début du XXe siècle, le petit-déjeuner était essentiellement composé de café au lait. Il a ensuite été accompagné par la tartine beurrée, puis les céréales pour petit-déjeuner ont fait leur apparition… Comment « petit-déjeunons-nous » aujourd’hui ? Avec le Credoc*, photo instantanée de la table du petit-déjeuner des Français.

• Plus de 9 Français sur 10 prennent un petit-déjeuner tous les jours et généralement chez eux.

• En semaine, la majorité des adultes déjeunent avant 9 heures et les enfants avant 8 heures.

• 80%des enfants ne déjeunent pas tout seuls ; ce qui n’est pas le cas pour un ado sur deux.

• Le petit-déjeuner continental garde la faveur des adultes : 93 % des petits-déjeuners contiennent des boissons chaudes, 54 % sont composés d’une tartine, 41 % contiennent du beurre et 27 % de la confiture ou du miel. En revanche, les jeunes ont des petits-déjeuners plus éclectiques. Pour un jeune sur quatre, la préférence va aux céréales de petitdéjeuner, accompagnées d’un produit laitier.

• Le matin, les fruits et les jus de fruits sont encore peu présents à la table des Français.

Sources Nutrinews 

Alimentation et maladies parodontales

Les maladies parodontales sont des maladies infectieuses qui concernent tous les tissus de soutien des dents (la gencive, le ligament et l’os). Elles sont très répandues. En France, plus de 80 % des adultes de 35 à 44 ans en souffrent. Les gingivites, qui n’atteignent que la gencive, sont souvent bénignes et faciles à traiter. Plus graves, les parodontites, qui atteignent les tissus de soutien de la dent (ligament et os), peuvent provoquer la perte de dents et retentir sur tout l’organisme : le risque d’infection cardiaque est accru, et les femmes enceintes présentant une parodontite sévère ont 3 à 7 fois plus de risque d’accoucher prématurément. La prévention passe essentiellement par une hygiène rigoureuse et des contrôles (avec détartrages), mais des études suggèrent que les produits laitiers pourraient apporter une aide.

Lire la suite