Une épidémie de méningite cérébro-spinale qui sévit depuis janvier au Burkina Faso, a fait 801 morts sur 10.796 cas recensés au 18 mars, a rapporté samedi la télévision publique burkinabè, citant le ministre de la Santé Alain Yoda. Le ministre Alain Yoda, qui s’exprimait vendredi à l’Assemblée nationale, « a déploré l’épidémie de méningite et annoncé qu’à la date du 18 mars dernier, elle avait fait 801 décès sur 10.796 cas suspects », a affirmé la Télévision nationale du Burkina Faso (TNB). M. Yoda a lui-même affirmé à l’antenne de la télévision que 37 des 55 districts sanitaires du pays sont touchés par la maladie. « Vingt-six sont en épidémie et onze en état d’alerte », a-t-il précisé. Un précédent bilan établi par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonçait 583 morts sur 7.333 cas dénombrés entre le 1er janvier et le 11 mars.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s