Un garçon d’un an est décédé d’une infection invasive à méningocoques (IIM) dans le canton de Pavilly (Seine-Maritime) après un premier décès d’un garçon du même âge lundi dernier dans ce département, a-t-on appris samedi par un communiqué de la préfecture. L’étude biologique du germe a mis en évidence un méningocoque B, et seul un traitement antibiotique préventif est préconisé pour l’instant et prescrit à son entourage proche. Ce cas porte à 36, dont quatre mortels, le nombre de méningites enregistrées en 2008 en Seine-Maritime, un département particulièrement touché par ce type d’infection et où une campagne de vaccination est en cours. Lundi, un garçon d’un an était décédé d’une IIM dans le canton de Dieppe. Dans ce département, l’incidence de ces infections est trois fois plus importante que la moyenne nationale avec 45 cas, dont cinq mortels recensés en 2006 et 36 dont cinq mortels en 2007.

Une vaste campagne de vaccination a été lancée en juin 2006 en Seine-Maritime contre le méningocoque de type B en direction des enfants âgés de un à cinq ans. Cette campagne qui concerne dans un premier temps la région de Dieppe où le phénomène est plus particulièrement localisé doit être étendue ensuite à tous les jeunes habitants du département âgés de un à 19 ans.

Sources : agence 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s