EHPAD : une maltraitance insupportable

CProd Capture d'écran
CProd Capture d’écran

Après France2 la semaine dernière, c’est à la rédaction de M6 de se pencher sur les conditions d’accueil des personnes âgées en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Une journaliste a été recrutée dans une structure privée -du jour au lendemain- sans aucun diplôme qualifiant, ni expérience. Elle a filmé ses premiers jours de travail. Le rythme infernal, des soins bâclés sous l’autel de la rentabilité… La douche ? Une à deux fois par semaine. Les repas ? 3.62 euros par jour, du premier prix pas du premier choix ! Et une nouvelle fois, la réalité dépasse et de loin la fiction. Et pourtant l’accès à ces établissements est loin d’être à la portée de tous, prix moyen : 2200 euros mensuel et un taux de remplissage exceptionnel (101 %).

Lire la suite

Publicités

« Hugo et Emma, un combat pour la vie »

Une forte mobilisation a permis ce dimanche 7 octobre 2018 la médiatisation nationale d’un drame familial qui se joue à Luzarches dans le Val-d’Oise. Hugo, 3 ans et sa sœur Emma, 9 mois sont atteints du syndrome Sanfilippo, une maladie évolutive et neurodégénérative. Leurs parents, Julien et Alicia ont lancé un appel aux dons pour collecter les 4 millions d’euros qui permettront de financer un essai clinique, la seule chance de survie pour leurs enfants. A ce jour, l’espérance de vie des enfants malades est de 12 à 15 ans !
Brocante, tombola, manifestation tout le village s’est mobilisé. La viralité des réseaux sociaux a permis de toucher des journalistes, des rédactions et de mettre un coup de projecteur sur ce drame, vécu par de nombreuses familles, 3 millions de Français sont concernés par l’une des 8000 maladies rares recensées au niveau mondial.

Lire la suite

Souriez, c’est bon pour la santé et pour les performances au travail !

Vendredi 5 octobre, c’est la journée mondiale du sourire. Et vous savez quoi ? Il n’y a aucune raison de s’en priver, car si il est contagieux, il est aussi bon pour la santé. Anti-stress testé et approuvé, le sourire constitue aussi un excellent exercice pour le visage et le cou. Il mobilise dix-sept muscles qui travaillent simultanément !

Vous travaillez vendredi ? Eh bien souriez, car au travail c’est un atout de choc, il inspire confiance et est un signe de reconnaissance positive. Il permet d’adoucir certains propos, de débloquer certaines situations délicates… mais aussi tout simplement de favoriser un environnement de travail sain et apaisé.

Pour les managers efficients : la bonne humeur, c’est le sésame pour augmenter la performance et l’engagement des collaborateurs. Insuffler des émotions positives comme la joie, l’enthousiasme et l’attitude positive contribue à faire vibrer la corde de l’intelligence émotionnelle. La bonne humeur au bureau fédère les équipes. Toutes les études le prouvent : un collaborateur heureux est plus efficace, plus disponible et plus rigoureux ! De surcroît, si l’ambiance est bonne, il sera moins pressé de boucler sa journée et… vous pourrez toujours lui ajouter un dossier !

Nous passons un tiers de notre vie au travail (même un peu plus pour certains!), alors mieux vaut adopter la positive attitude !

Le cancer du sein c’est 11 900 décès par an ! Mobilisons-nous !

Ce lundi 1er octobre marque le coup d’envoi de la 25e édition de l’opération Octobre Rose, la campagne d’information et de lutte contre le cancer du sein. A travers des actions de promotion du dépistage précoce de la maladie qui permet chaque année de sauver des milliers de vie, l’asssociation Le Cancer du Sein, Parlons-en appelle à nouveau à la mobilisation. Car les chiffres sont là, 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein.

En 2017, 59 000 cas ont été diagnostiqués en France. Si cette maladie est encore responsable de 11 900 décès cette même année, le taux de mortalité qui y est associé a diminué en 15 ans. Cette amélioration s’explique par un meilleur dépistage mais également par le développement de thérapies toujours plus efficaces. Actuellement, plus de 87 % des patientes sont vivantes 5 ans après le diagnostic. Le cancer du sein peut également toucher les hommes. Environ 500 cas sont diagnostiqués chaque année, représentant 0,5 % des cancers masculins.

Lire la suite

Testé pour vous : des soins hydratants et anti-âge de chez Noreva !

On y est. L’automne est là, juste derrière nos portes. 5°C le matin !!! Brrr, ça pique !!! On ressort les bottines et les écharpes et hop dans la voiture. Que nenni Mesdames, pas question de mettre le nez dehors sans avoir protégé sa peau. A tout âge la peau -notamment du visage et des mains- a besoin de protection, d’une hydratation adaptée. Miroir de nos émotions et de notre santé générale, la peau est le plus sensible de nos organes.

A l’automne et au printemps, les amplitudes thermiques entre le matin et l’après-midi sont parfois vertigineuses jusqu’à 20°C d’écart, autant d’agressions pour notre peau ! Ces intersaisons nécessitent des soins qui améliorent la barrière cutanée, nourrissent en profondeur. En septembre, nous avons testé à la rédaction de Parlonssante.com une gamme de soins du laboratoire Noreva.

Lire la suite

Une Journée très Zen en direct du Paradis pour fêter les 10 ans de Tahiti Massage

L’Ecole internationale Tahiti Massage fête cette année ses 10 ans ! Un événement pour ce Centre de formation aux techniques du bien-être fondé par Isabelle Trébucq. Native de Toulouse, cette professionnelle de l’enseignement des techniques de massage, dynamique et d’une incroyable générosité est une Polynésienne d’adoption et de cœur. Elle y vit, y respire et s’y ressource, Isabelle s’imprègne de l’âme de cette merveilleuse culture pour concevoir des formations, riches en enseignements, techniques et très efficientes : relaxantes, énergétiques, stimulantes. On y découvre les techniques d’un massage unique, ancestral, aux mille vertus, dans la pure tradition des soins du fenua (pays), le massage tahitien. On y reçoit un enseignement pratique, théorique, mais aussi le goût du bien-être, de cette bienveillance pour l’autre et pour soi. A fleur de peau, on y cultive l’écoute du corps et de l’esprit ! Une vraie philosophie de vie !

L’événement phare de ces dix ans est organisé ce samedi 15 septembre, de 10h à 17h en Polynésie française, à Papeete, capitale de cette merveilleuse île de Tahiti. Durant toute une journée, les habitants, les touristes pourront découvrir des techniques de bien-être, de relaxation gratuitement dans le hall de l’Assemblée de Polynésie française. Isabelle Trébucq : « Nous proposerons une journée à partager en famille ou entre amis, professionnels ou non, avec des ateliers animés par nos partenaires qui pourront communiquer sur leur activité et échanger avec les visiteurs. Le mot d’ordre sera : « dans la joie et la bonne humeur »! Une journée placée sous le signe de la Zen Attitude, où chacun pourra se faire chouchouter et pourra se laisser guider par l’organisation pour découvrir nos ateliers. Au menu, du bien-être à l’état pur et du fun ! »

Si vous êtes en vacances ou résident en Polynésie, ne manquez pas ce rendez-vous !

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un événement relayé en direct sur les réseaux sociaux

L’événement sera filmé en direct sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube, Snapchat). Où que vous soyez, vous pourrez ainsi « participer » en live ! Un jeu-concours par tirage au sort sera également organisé pour les métropolitains via les réseaux sociaux. Il sera lancé 24h à l’avance et permettra au grand gagnant de se voir offrir une formation au Rituel du Massage Tahitien® à Tahiti. La mise en place d’un hashtag nous permettra de répertorier toutes les photos publiées par les visiteurs sur les réseaux et ainsi réunir autour cet événement. #journeebienetre

Voici le programme de la journée anniversaire du 15 septembre de 10h à 17h à l’Assemblée de Polynésie française :

Les Ateliers : – Pas moins de 10 masseurs / masseuses pour masser gracieusement les personnes qui le souhaitent : Massage Assis, Massage sur table, Réflexologie plantaire (animation en continue sur inscription sur place)
Un stand information sur l’Ecole pour les personnes intéressées mais également pour la presse (stand en continu)
– Bar à chignon : atelier coiffure à réaliser à la maison et conseils de soins capillaires (animation en continue sur inscription sur place)
– Bar à Açaï bowl : le plat healthy tendance du moment, composé de fruit pour recharger les batteries ; les visiteurs auront l’opportunité de faire leur propre préparation en fonction de leur goût et de leur besoin énergétique (atelier sur inscription sur place avec horaires déterminées sur le programme)
– Atelier « Techniques de relaxation » : les clés de la gestion du stress au quotidien  (atelier sur inscription sur place avec horaires déterminées sur le programme)
– Atelier « Yoga » : permet d’agir sur le stress, la gestion des émotions et l’apaisement du système nerveux central, déployant un véritable calme intérieur (atelier sur inscription sur place avec horaires déterminées sur le programme)
– Atelier Auto-massage Do-In : les gestes simples pour savoir lâcher prise (atelier sur inscription sur place avec horaires déterminées sur le programme)
– Bar à ongles : pour profiter d’une parenthèse bien-être placée sous le signe de la beauté
(animation en continue sur inscription sur place)
– Atelier découverte de l’Aromathérapie et huiles essentielles : découverte d’une pratique naturelle, source de bien-être (atelier sur inscription sur place avec horaires déterminées sur le programme)

Dans l’après-midi lancement du jeu-concours par une influenceuse choisie par l’Ecole.

A gagner : des enseignements d’une journée au sein de l’Ecole pour une initiation au massage.

 

Facebook de l’Ecole internationale Tahiti Massage

Instagram de l’Ecole internationale Tahiti Massage

Dyslexique, dysphasique, dysorthographique… La Musicothérapie peut vous aider !

Outil pour lever les blocages émotionnels, la musicothérapie a aussi des vertus sur les troubles de l’apprentissage tel que la dyslexie, la dysphasie, la dysorthographie… Ces difficultés qui engendrent frustration, anxiété et profond mal être chez les enfants et les étudiants pourraient être levées grâce à des séances de musicothérapie. C’est la promesse de Hélène Le Dall, directrice du centre Les clefs du mieux-être qui applique la méthode mise au point par l’ORL français, Alfred Tomatis. Le principe est simple : permettre à chacun de se reconnecter avec son soi intérieur, de retrouver un équilibre en se débarrassant des tensions et des blocages qui perturbent la perception des sons, la compréhension et donc la communication.

Hélène Le Dall est particulièrement sensibilisée à cette question. Musicothérapeute, elle est avant tout maman d’un enfant dyslexique. « Ce sont des enfants avec un potentiel énorme, créatif, imaginatif, intuitif, hélas leur atouts sont masqués par des difficultés aux apprentissages scolaires traditionnels. Les maths, la géographie, l’écriture… plus lents que les autres, ils sont mal acceptés le système scolaire. Ce rejet crée de l’angoisse, ce qui accroît d’autant leurs blocages et leurs difficultés. La méthode Tomatis les aide à se reconnecter via les fréquences qui rappellent la vie intra utérine (recréer les sons et vibration de ce cocoon maternel), les sons aiguës des partitions de Mozart les stimulent, les motivent. Ça n’enlève pas leur dyslexie, ce n’est pas le but, c’est un plus pour eux dans la vie. Ils rechargent leur batterie, retrouvent joie de vivre, ils sont comme « redopés ». Ils retrouvent le sommeil et sont plus concentrés la journée. Ils abordent ensuite avec plus d’apaisement les séances d’orthophonie nécessaires à l’accompagnement de la dyslexie».

Le fils d’Hélène avait dix ans quand la dyslexie a été diagnostiquée : « C’était tard et je m’en suis voulu de ne pas avoir su que ses difficultés d’apprentissage n’étaient pas liées à de la mauvaise volonté, mais bien à des troubles de l’apprentissage. Le corps enseignant n’est pas formé à la détection de ces enfants ce qui créent des situations difficiles pour les enfants », assure-t-elle avant de confier : « C’est très lourd à porter pour les familles, je sais que pour les parents c’est épuisant, c’est énervant, qu’il faut être encore plus patient avec ces enfants. Ils ne font pas exprès de ne pas comprendre. La dyslexie est souvent associée à d’autres troubles, l’hyper activité, attention (Trouble du Déficit d’Attention ), c’est le cas de mon fils. Aujourd’hui, je sais quand il est déréglé, il devient plus agité, je vais le test des courbes auditives et je vois que quelque chose l’a perturbé, il refait des séances et tout se règle à nouveau ».

Au Centre Les clefs du mieux-être, l’équipe a déjà accompagné cinq enfants et un adolescent atteints de troubles autistiques à différents niveaux. « Tous ont fait des progrès d’ouverture à la communication, assure Hélène Le Dall, avoir un enfant handicapé c’est angoissant et le voir s’ouvrir aux autres est un rayon de soleil pour toute la famille».

Afin d’optimiser la prise en charge de l’enfant, Hélène préconise que la famille participe également aux séances pour que l’harmonie revienne peu à peu dans les foyers.

Le centre Les clefs du mieux-être est basé à Arue (Polynésie française).