Le prix Nobel de médecine 2013 vient d’être remis aux Américains Randy Schekman et James Rothman et à l’Allemand Thomas Südhof pour leur travail sur le transport cellulaire. Leurs études ont permis de comprendre comment les cellules de l’organisme transportent et exportent des molécules, comme l’insuline, via des petits sacs contenant des protéines que l’on nomme des vésicules cytoplasmiques.
Lire la suite

A la demande de l’Afssaps, l’équipe Inserm U700 lance une étude de cohorte prospective intitulée REFLEX (Recherche sur l’évolution des fuites valvulaires et benfluorex). L’objectif est d’étudier l’évolution échographique des atteintes valvulaires (régression, stabilité ou progression). Par ailleurs, cette évolution sera étudiée en fonction des différents facteurs prédictifs potentiels de cet effet indésirable. Pour cela, il est nécessaire de recruter environ 1000 patients, qui ont pris du benfluorex entre 2006 et 2009, et qui présentent des images de valvulopathies de grade 1 ou plus. Ces malades seront suivis annuellement pendant 3 ans par échographie cardiaque. L’étude ne modifie pas les conditions de prise en charge des patients et n’ajoute pas d’examens contraignants pour eux. Les patients répondant à ces critères, qui seraient volontaires pour participer à cette étude, peuvent obtenir plus d’informations sur les modalités pratiques en contactant l’équipe de recherche par :

Téléphone : 01.57.27.75.74
email : reflex.U700@inserm.fr
ou fax : 01.57.27.75.66

100 000 euros pour la recherche contre la maladie de Charcot (SLA)

Le Prix scientifique 2011 de la Fondation NRJ – Institut de France avait pour thème « la Sclérose latérale amyotrophique (SLA) ». Doté de 100 000 euros, il est attribué au Pr Vincent Meininger, directeur du Centre National de Référence de la SLA (également appelée maladie de Charcot) au Département de Neurologie de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, et au Dr Séverine Boillée, chercheur au centre de recherche de l’institut du cerveau et de la moelle épinière (INSERM UMRS-975, CNRS UMR-7225, UPMC) et responsable du projet « Rôle de la microglie lors de la dégénérescence motoneuronale dans les modèles de Sclérose Latérale Amyotrophique ».

Sources : www.institut-de-france.fr

Communiqué – Le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS vient de classer comme possiblement cancérogène pour l’homme les champs électromagnétiques liés à l’usage du téléphone mobile. Ce classement correspond au niveau 2B dans une classification qui va de 1 (cancérogène pour l’homme) à 4 (probablement pas cancérogène pour l’homme), le niveau 2 étant divisé en 2A (probablement cancérogène pour l’homme) et 2B (peut-être cancérogène pour l’homme).
Lire la suite

Lutte contre la cysticercose

L’Institut de France annonce dans un communiqué que « la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux remettra, mercredi 8 juin, sous la Coupole, le Grand Prix scientifique 2011 Christophe Mérieux de 500 000 €, au Dr Hector Hugo Garcia. Le Dr Garcia dirige le Cysticercosis Working Group in Peru (CWGP) en 1988, en collaboration étroite avec les docteurs Gonzalez (vétérinaire), Gilman (infectologue) et Tsang. La cysticercose, infection larvaire par le ver plat Taenia, touche particulièrement la population du Pérou, et ce par l’intermédiaire des porcs. En décernant ce prix au Dr Garcia, la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux a souhaité encourager ses recherches transversales (notamment expertise clinique, expertise en biologie moléculaire et parasitologie) sur cette maladie tropicale méconnue, et souvent négligée par les scientifiques par rapport au SIDA et au paludisme ». Lire la suite

Les équipes de la Fondation Ne Perds Pas La Carte (NPPLC) et de Tom Lapointe Games (TLG) lancent une action pour soutenir la recherche : un jeu de cartes familial. « En touchant le cœur du public, des entreprises et des institutions, ce jeu est destiné à récolter des dons pour la recherche fondamentale sur la maladie d’Alzheimer » indique la Fondation dans un communiqué. « Aller au devant des personnes qui luttent au quotidien auprès des familles et des malades et créer le dialogue entre toutes les parties impliquées dans ce combat sont également les missions que s’est fixée notre fondation NPPLC ».
Lire la suite

Une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal a mis en évidence la corrélation entre la mutation du gène KCNK 18 et des migraines avec aura. La douleur associée à la migraine peut être intolérable. Mais les avancées scientifiques pourraient ouvrir la voie à de nouveaux médicaments. (Photo: iStockphoto)
C’est une première : une équipe de chercheurs internationaux dirigés par Guy Rouleau et Ron Lafrenière, de l’Université de Montréal, ont découvert qu’une mutation du gène KCNK 18 est liée à une forme courante de migraine. Leurs travaux ont révélé que cette mutation inhibe la fonction de la protéine TRESK, laquelle joue normalement un rôle essentiel dans la communication entre les cellules nerveuses.

Une découverte qui mène à de nouvelles pistes thérapeutiques

Lire la suite

On recherche 200 Parkinsoniens pour un test de nouveaux traitements

L’Association « VAINCRE LE PARKINSON » RECHERCHE 200 Parkinsoniens pour des TESTS de Traitements Naturels encadrés par des médecins. L’Association « VAINCRE LE PARKINSON » a une double vocation : Dans un premier temps, rechercher des méthodes ou traitements naturels visant à diminuer la prise de médicaments chimiques. Dans un deuxième temps, vaincre la maladie en traitant la (ou les) cause(s) et non l’effet.
Lire la suite