Les autorités brésiliennes ont étendu la zone de recommandation de la vaccination antiamarile aux communes où des singes morts de la fièvre jaune ont été trouvés le 2 décembre dernier. Ces cas interviennent un mois tout juste après la découverte de ce virus chez un singe trouvé mort dans la commune de Tiradentes do Sul, à l’ouest de l’Etat de Rio Grande do Sul, à l’extrême sud du pays.

Les communes affectées de cet Etat sont situées à la frontière avec les provinces de Misiones et Corrientes en Argentine où ont été rapportées des épizooties de fièvre jaune en 2008. À ce jour, aucun cas humain n’a été rapporté dans l’Etat de Rio Grande do Sul en 2008. En 2008 (dernier chiffre disponible au 23/07/2008), le Brésil a rapporté : 45 cas confirmés de fièvre jaune, dont 25 décès : 2 cas suspects de fièvre jaune. Aucun de ces cas n’étaient vaccinés contre la fièvre jaune ou l’avaient été depuis plus de 10 ans. La situation de la fièvre jaune en Amérique du sud sera suivie avec
attention avec le début d’une période plus favorable à la transmission.
La vaccination est recommandée avant tout départ.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s