Les autorités brésiliennes ont étendu la zone de recommandation de la vaccination antiamarile aux communes où des singes morts de la fièvre jaune ont été trouvés le 2 décembre dernier. Ces cas interviennent un mois tout juste après la découverte de ce virus chez un singe trouvé mort dans la commune de Tiradentes do Sul, à l’ouest de l’Etat de Rio Grande do Sul, à l’extrême sud du pays.
Lire la suite

Publicités