Sida : un espoir dans la recherche

A la veille de la journée du Sidaction, du 1er décembre, une dépêche de l’agence france presse redonne de l’espoir dans la recherche médicale contre le sida. Le virus du sida (VIH) est devenu indétectable chez un patient leucémique et séropositif après une greffe de moelle osseuse sophistiquée, un « cas intéressant » mais « isolé » qui ne doit pas éveiller de faux espoirs, a expliqué mercredi l’hôpital berlinois de la Charité. « C’est un cas intéressant pour la recherche », a indiqué dans un communiqué le professeur Rodolf Tauber. « Néanmoins, celui qui promettrait des espoirs de guérison aux millions de personnes contaminées par le VIH ne serait pas sérieux », a-t-il ajouté, évoquant un « cas isolé ».
Lire la suite

Publicités

Une mère a été sérieusement brûlée mercredi en allumant une cigarette après avoir traité ses cheveux avec la lotion Pouxit

C’était « comme si je mettais le feu dans une bouteille d’alcool », a-t-elle raconté sur France Info. Une mère de famille de Locmariaquer, dans le Morbihan, a été sérieusement brûlée mercredi après avoir traité ses cheveux avec la lotion anti-poux Pouxit, distribuée en pharmacie. Elle va même devoir subir des greffes, a-t-elle dit. Selon les premiers éléments de l’enquête révélée par Ouest-France, la victime, âgée de 48 ans, et qui avait déjà utilisé ce produit sans problème, a vu cette fois le produit s’embraser sur son cuir chevelu dès qu’elle a allumé une cigarette. Hospitalisée à Vannes, elle a été transférée vendredi dans une unité spécialisée du CHU de Nantes.

La victime compte porter plainte. Car la lotion Pouxit, fabriquée avec des produits à base de silicone, n’est pas classée comme un produit inflammable, comme l’a souligné l’un des dirigeants du laboratoire Cooper qui distribue le produit.

Lire la suite