Une mère a été sérieusement brûlée mercredi en allumant une cigarette après avoir traité ses cheveux avec la lotion Pouxit

C’était « comme si je mettais le feu dans une bouteille d’alcool », a-t-elle raconté sur France Info. Une mère de famille de Locmariaquer, dans le Morbihan, a été sérieusement brûlée mercredi après avoir traité ses cheveux avec la lotion anti-poux Pouxit, distribuée en pharmacie. Elle va même devoir subir des greffes, a-t-elle dit. Selon les premiers éléments de l’enquête révélée par Ouest-France, la victime, âgée de 48 ans, et qui avait déjà utilisé ce produit sans problème, a vu cette fois le produit s’embraser sur son cuir chevelu dès qu’elle a allumé une cigarette. Hospitalisée à Vannes, elle a été transférée vendredi dans une unité spécialisée du CHU de Nantes.

La victime compte porter plainte. Car la lotion Pouxit, fabriquée avec des produits à base de silicone, n’est pas classée comme un produit inflammable, comme l’a souligné l’un des dirigeants du laboratoire Cooper qui distribue le produit.


Appels à précaution

La DDASS du Morbihan a de son côté ouvert une enquête. Le directeur de la DDASS du Morbihan, Serge Gruber, a indiqué avoir « transmis le produit à la Direction générale de la santé et à l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afsspas) ». « Les résultats des analyses devraient être connus lundi », a-t-il dit.

« Dans l’attente d’une explication précise, nous recommandons de ne pas utiliser le produit près d’une flamme », a affirmé le laboratoire Cooper. Selon lui, la lotion anti-poux était commercialisée depuis deux ans et demi. Le laboratoire a envoyé dans le Morbihan un pharmacien pour enquêter sur l’accident. La mairie de Locmariaquer a demandé aux parents d’élèves d’éviter de se servir de l’anti-poux incriminé par « mesure de précaution ». Et l’Agence du médicament a à son tour recommandé « de ne pas fumer ni de s’approcher d’une flamme ou de toute source de chaleur » après application de la lotion Pouxit. Quant à l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), elle remarque, dans un communiqué, que la notice d’utilisation de la lotion « ne mentionne pas le caractère inflammable de ce produit », qui doit rester en contact avec le cuir chevelu pendant huit heures. L’Afssaps demande aussi de ne pas fumer ni s’approcher d’une flamme ou source de chaleur « durant tout le temps d’application préconisé, avant rinçage ».

Sources AFP

Publicités

4 réflexions au sujet de «  »

  1. Bonjour,

    je n’ ai jamais compris les gens qui utilisent des produits chimiques pour leur santé alors qu’ il existe des appareils sans danger pour la santé et la nature. C’ est comme pour l’ eau pourquoi utiliser des filtres ( extremement compétant et facile d’ emploi ) au lieu d’ acheter de l’ eau en bouteiiles plastique de préférance pour polluer plus?
    Peut être pour nous sucider plus vite ?
    Bien cordialement
    Paix et Bonheur
    Bire

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s