Le diméthylfumarate est un produit utilisé comme anti-moisissures. Il est susceptible de provoquer chez certaines personnes des réactions allergiques de type eczéma de contact. Les premières suspicions de cas d’allergie cutanée liés à cette substance ont été portées à la connaissance de l’Institut de veille sanitaire (InVS) le 1er septembre 2008. Dès cette date, l’InVS a transmis cette information au réseau des centres antipoison et de toxicovigilance, afin qu’ils rapportent tout cas similaire qui leur aurait été signalé.

Aujourd’hui, des travaux sont en cours afin de réaliser un bilan des différentes informations parvenues à l’InVS, non seulement en provenance des centres antipoison et de toxicovigilance, mais également des autres sources d’informations constituées par le réseau de partenaires de l’InVS. Un important travail de recoupement et de consolidation des données est nécessaire pour l’établissement de ce bilan, dans la mesure où les eczémas de contact peuvent être provoquées par une multitude de substances autres que le diméthylfumarate et également présentes dans les produits de consommation courante.
Lire la suite

Publicités