Lu pour vous

Ecoles maternelles : les grandes tablées font manger davantage.
Des chercheurs américains ont montré qu’en maternelle les enfants assis à de grandes tablées restent plus longtemps à table et mangent davantage qu’en petit comité (jusqu’à 30 % de plus). Choisir la taille des tables, peut être une solution pour faire manger les petits mangeurs et pour refréner les trop gros appétits. (nutrinews) www.archdischild.com

Les Français angoissés par la bouffe ?
C’est une enquête menée chez plus de 3 700 Français habitant la région de Dijon qui le révèle : un Français sur dix se sentirait mal à l’aise vis-à-vis de son alimentation. Le mot régime fait désormais partie du quotidien de bon nombre de nos concitoyens, tendus, angoissés, voire tristes devant leur assiette… La fréquence des troubles du comportement alimentaire (compulsion, boulimie, anorexie, mais aussi orthorexie, « la hantise de manger droit »…) semble également être en augmentation.

Les chercheurs commencent donc à s’interroger fortement sur l’impact des campagnes nutrition/santé sur le comportement alimentaire des Français. A force de leur dire de mieux manger, les Français ne risquen-tils pas de manger de plus en plus mal ? Cahiers de Nutrition et de Diététique, 2006 ; 4( 6) : 353-63

Bien manger et bouger au quotidien ? C’est facile…
Au travail : s’y rendre à pied ou en vélo, oublier les ascenseurs et les escalators, prendre les escaliers, ne pas hésiter à aller voir ses collègues plutôt que de leur téléphoner… A la maison: faire le ménage, jardiner, jouer dehors avec les enfants ou avec le chien. A table : essayer de prendre ses repas assis, à heures régulières, et ne rien faire d’autre que manger (pas de télé ni de journal…).

Après manger : marcher un peu et éviter de grignoter jusqu’au repas suivant.
Appetite 2007 : 48 : 129–134 & www.mangerbouger.fr

Nouvelle tendance? L’éloge de la malbouffe !
Rébellion anti-bobo ? Besoin de revenir à un art de vivre plus populaire ? Si le magazine « Psychologies » de mars s’interroge sur le pourquoi, les faits sont là : l’éloge de la malbouffe est en passe de devenir une tendance à la mode… Sites internet vantant les mérites du Crousti cheese ou du speed burger, magazines faisant l’apologie de la junk food…Le cauchemar a déjà commencé ! Psychologies mars 2007 – www.psychologies.com

Tous unis pour nous priver de dessert ?
Dans le cadre du Programme National Nutrition Santé (PNNS), administrations, représentants des consommateurs, interprofessions et centres de recherches se sont réunis deux années durant pour réfléchir à des propositions visant à améliorer les apports en glucides dans l’alimentation des Français. Objectifs : augmenter la consommation de glucides complexes (féculents) et de fibres, et diminuer les quantités de sucres ajoutés… Pas question pour autant de priver les Français de desserts. Ils seront moins sucrés, voilà tout ! Synthèse du rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides, mars 2007- www.credoc.fr

Source : Nutrinews 

Publicités

3 réflexions au sujet de «  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s