Avec plus de 100 000 généralistes, la France compte plus de médecins qu’elle n’en a jamais eu. Mais, paradoxalement, en raison d’une répartition géographique inégale, certaines zones sont en passe de devenir de véritables déserts médicaux. Exemple : dans l’Eure et la Haute-Loire, il y a deux fois moins de médecins généralistes qu’à Paris ou dans les Bouches-du-Rhône. Cette répartition inégale des généralistes sur le territoire crée des déserts médicaux dans certaines régions.

L’Académie de médecine propose de sensibiliser les étudiants et, si nécessaire, d’obliger les jeunes médecins à s’installer, pour une période limitée, dans les zones déficitaires. Sur l’installation, l’Académie donne quelques pistes. Prenant exemple sur ce qui s’applique aux pharmacies, elle conseille d’encadrer au niveau interrégional les nouvelles installations dans les zones déjà suffisamment médicalisées. Si cela s’avère sans effet au bout de 3 ans, alors des mesures contraignantes pourraient être envisagées. Sans l’exprimer explicitement, l’Académie n’exclut pas d’obliger les jeunes généralistes à s’installer dans les zones déficitaires, pour une période limitée à 3 ans. Nul doute que cette suggestion provoquera des remous du côté des internes et jeunes médecins.

Publicités

2 réflexions au sujet de «  »

  1. Bonjour Claire, avec ton autorisation, je vais mettre ton article sur mon vlog avec bien sur, l’adresse de ton blog, etc….
    L’article en question est : Désertification médicale, faut-il contraindre les médecins ?
    En allant sur mon blog, tu le trouveras de suite à l’ouverture du blog.

    Bien entendu, si tu ne désires pas que ton article y soit, tu m’en fais part par courrier : jenny.marty@tiscali.fr et j’irai l’enlever.

    Je te souhaite un bon week end et je t’envoie mes amitiés

    Jenny

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s