Une étude de l’OMS – l’organisation mondiale de la santé- auprès de 160 000 ados de 35 pays montre que plus le temps passé devant la télé est important, plus les comportements alimentaires laissent à désirer. Avec notamment une consommation plus élevée de boissons sucrées et de sucreries, et moins de fruits & légumes… Ce sont les petits Suisses qui regardent le moins la télé (2 h en moyenne) et les petits Ukrainiens qui semblent le plus « accros» (avec près de 4 h). Nos ados nationaux se situent plutôt dans la moyenne basse…
Public health Nutrition 2006 ; 9 (2) : 244-50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s