« On est VIVANT et cela n’a pas de prix »

L’époque des voeux est un moment privilégié pour chacun d’entre nous, consciemment ou inconsciemment, croyant ou non croyant, jeune ou vieux, on feuillette les temps forts de l’année écoulée. Les médias publient des rétrospectives qui passent en revue… les crises mondiales, les attentats, les catastrophes naturelles, les décès de personnalités… Titres racoleurs et photos chocs à l’appui. En gros que des bonnes nouvelles !

Mais c’est bien connu, on ne parle jamais des trains qui arrivent à l’heure. Eh bien c’est un tort.

Les écoles de journalistes devaient apprendre aux futurs plumes de demain que les bonnes nouvelles font vendre et quelles ne sont pas la chasse gardée de qlq tabloïd en papier glacé, les mariages heureux, les belles voitures, les grandes maisons, les réussites sociales, les belles histoires… On n’en veut encore. Tout cela peut sembler futile aux yeux de qlq intellos qui s’écoutent plus qu’ils n’entendent, mais ce sont eux qui se gourent. Ils sont en représentation et passent à côté de leur vie, ils s’imaginent que leur CV et leur compte en banque est une fin en soi. Erreur !

« Tant que le souffle de la vie habite ceux qu’on aime, tout va bien »

Journalistes de la presse généraliste dite « nationale », informez-nous, mais n’oubliez pas de nous faire voyager… Le rêve est bien la seule chose délicieuse qui est à la portée de tous.

En cette veille du nouvel an, ne nous attardons pas sur cet hiver tristounet et frisquet, oublions pour un temps les factures, laissons de côté les drames humains, pensons à nous, à ceux que l’on aime qu’ils soient loin ou tout près, ne les oublions pas. Ils sont dans nos coeurs et tant que le souffle de la vie les habite, tout va bien.

La pudeur affective est une perte de temps

La vie est courte, nous le savons tous et il faut vivre avec ça. Surmonter les bas pour mieux apprécier les hauts, toujours relever la tête, lutter pour son job, affronter les aléas de la vie, mais on est VIVANT et cela n’a pas de prix. Profitons de chaque instant, ne remettons pas à demain les démonstrations d’amour, apprenons à dire « je t’aime » à ses parents, à ses enfants, la pudeur affective est une perte de temps.

Et la santé dans tout cela me direz-vous ? Eh bien, prenons soin d’elle, mais n’oublions pas de croquer la vie à belles dents car il y a des paramètres qui nous échappent. Si il y a une bonne résolution à prendre pour 2006 ce serait celle-ci « Apprenons à profiter de l’instant présent, (je sais c’est un peu cliché, mais c’est tellement vrai), dire simplement, là cette minute précise, je suis bien ! »

Bonne et heureuse année 2006 à toutes et à tous,

La rédactrice en chef de http://www.parlonssante.com

PS : N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur ce blog, nous attendons vos témoignages, vos histoires nous intéressent, franchissez le pas, vous êtes nombreux à nous lire chaque jour, alors allez-y !

Publicités

4 réflexions au sujet de « « On est VIVANT et cela n’a pas de prix » »

  1. C’est vrai que les médias grand public nous habituent plus aux chiens écrasés qu’aux initiatives heureuses. Rien ne nous empêche de lire autre chose ou d’écouter d’autres voies d’information…
    Quoi qu’il en soit, le voeu de bonne santé aux personnes que nous aimons reste primordiable à l’aube de cette nouvelle année. C’est un bien inestimable, bien mal partagé.
    Alors bonne santé et belle vie à tous en 2006!
    Gigi (Linas, 91)

    J'aime

  2. Bonjour,
    Je suis trés heureuse de vous lire cet article.
    C’est une grande joie que de voir encore des gens qui rient et pensent positif à coté de toutes les souffrances de la vie quotidienne(guerres ,catastrophes naturrelles,hausse des prix du pétrole…)
    la vie est tellemment simple et il faut toujours essayer de voir le bon coté des choses.Essayons tous de faire du citron un bon jus.
    A bientot.
    Amna.

    J'aime

  3. je suis à la recherche d’une association de victimes concernant l’intoxication alimentaire liée à la consommation de steaks hachés de la marque « chantefrill » octobre/novembre 2005 et par laquelle nous sommes 3 de la même famille (dont un bébé de 3 ans très gravement touchéun autre de 3 ans 1/2 moins atteint et moi même 59 ans) nous nous sommes portés parties civiles mais souhaiterions rejoindre une association qui doit être ou devrait être constitués sur le grand sud ouest ? par avance merci de me donner une réponse par mon mail

    michelle bigot

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s