Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 138 cas humains de grippe aviaire A(H5N1) (consulter nos dossiers « grippe aviaire » dans la catégorie « maladies infectieuses ») ont été identifiés, dont 71 mortels.


Le virus H5N1, photos DR.

Ces cas sont survenus en trois phases : janvier-mars 2004, puis août-octobre 2004 et enfin décembre 2004 à décembre 2005.
Pour la plupart des cas humains décrits en Asie, la contamination a pour origine des contacts avec des animaux malades ou morts, ou avec leurs déjections. Cependant, la possibilité d’une contamination interhumaine consécutive à des contacts étroits et répétés au sein de groupes familiaux a été évoquée lors d’une quinzaine d’épisodes en Thaïlande, au Vietnam au Cambodge et, plus récemment, en Indonésie. Toutefois, cette possible transmission interhumaine est restée limitée et n’a pas donné lieu jusqu’à présent à une transmission communautaire secondaire.
Lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s