Des chirurgiens ont réalisé une greffe partielle de la face à partir des tissus d’une personne décédée, afin de reconstruire le visage d’une femme de 38 ans défigurée par les morsures d’un chien.
Il s’agit d’une première mondiale, réalisée en France par les professeurs Jean-Michel Dubernard, du CHU de Lyon, déjà pionnier de la greffe de main, et Bernard Devauchelle, du CHU d’Amiens. Les tissus ont été prélevés sur une personne en état de mort cérébrale.

Lire la suite