Grippe aviaire, un point au 7 janvier 2006

Après le déchaînement médiatique de l’automne dernier, aujourd’hui, les médias nationaux ne s’intéressent guère au suivi de cette épizootie mondiale qui pourtant vient de faire de nouvelles victimes en Turquie. Le virus est pourtant toujours là. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs confirmé samedi 7 janvier que deux des trois enfants morts il y a quelques jours à Van, dans l’est de la Turquie, avaient contracté la souche H5N1 du virus de la grippe aviaire, soit la plus virulente.

Il s’agit d’une adolescente de 15 ans et de son frère de 14 ans, morts respectivement jeudi et dimanche. Leur soeur de 11 ans est également décédée vendredi, mais les analyses sensées déterminer la souche du virus qu’elle portait ne sont pas terminées. Les enfants ont été en contact avec des poulets contaminés. L’OMS a également indiqué que deux enfants originaires de la même région, et qui sont actuellement hospitalisés, étaient porteurs du virus H5N1. En tout, une trentaine d’autres personnes de la région, pour la plupart des enfants âgés de 6 à 15 ans, présentent des symptômes de la grippe aviaire.

Afin d’informer la population sur les risques de pandémie et d’offrir un maximum de précisions sur l’épizootie, le gouvernement français a créé un site interministériel de préparation à une pandémie grippale. Une riche idée car ce site recense un mamimum d’informations sur ce virus aviaire et permet de faire le tour de la question avec notamment des interviews d’experts et des conseils aux voyageurs qui doivent se rendre dans des zones infectées. Seul point noir la mise à jour du site, ce matin, elle datait du 30 décembre 2005… C’est hélàs un problème récurrent des actions politiques françaises, on a de bonnes initiatives, on les met en application, mais ça ne tient pas sur la durée…

Publicités

3 réflexions au sujet de « Grippe aviaire, un point au 7 janvier 2006 »

  1. bonjour, je suis québecoise et j’aimerais savoir comment nous les humains pouvont attrapper la grippe aviaire?

    j’ai un petit chien qui joue dans le gazon où viennet manger les oiseaux. Y-a-t-il danger pour lui et qu’ensuite il nous la transmette.

    merci pour vos informations que j’attends

    J'aime

  2. Pour l’heure, seul le contact direct avec un animal malade, un cadavre ou un porteur sain induit un vrai risque de contamination du virus. Ne cédons pas à la panique surtout si dans votre pays aucun cas n’a été comptabilisé. Rappelons que H5N1 est un virus aviaire et donc concerne les oiseaux. « Il n’a pas encore muté en virus « humain »  » nous indique l’OMS. Les cas de décès humains étaient clairement identifiés comme « individus en contact rapprochés et répétés avec des oiseaux malades ». Le cas de figure dont vous parlez « chien qui mangerait dans un jardin au Québec l’oiseau malade ou ses déjections et qui le transmettrait à un humain », me paraît aujourd’hui incroyable. Les oiseaux des villes et de nos campagnes succomberaient très vite au virus H5N1 particulièrement virulent véhiculé par les migrateurs. L’épizootie devra être maîtrisée très vite pour éviter qu’elle signe la disparition pure et simple de nombreuses espèces d’oiseaux endémiques et menacées. Telle est aujourd’hui la vraie menace de la grippe aviaire.

    J'aime

  3. Je souhaite compléter le propos de Cécile. Pour être tout à fait précis, et hormis les oiseaux, d’autres espèces pourraient être infectées par la grippe aviaire, ainsi le porc (grippe porcine), les félidés et les mustélidés comme les furets, hermines… En théorie, d’autres espèces pourraient aussi être sensibles comme les mammifères marins, le vison, le cheval et sous certaines conditions tous les animaux de laboratoires (rats, souris, cobayes, lapins). Le chien pourrait via un sous type du virus appelé H3N8 être infecté. Tout ceci reste de la théorie je vous le rappelle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s