Si je vous dit : « frissonnements », « nausées », « vomissements », « diarrhées », vous me répondez ? Gastro-entérite bien sûr ! Et vous avez raison c’est la pleine saison. Les premiers symptômes ne trompent. Dans un premier temps plutôt que de vous ruer chez votre médecin, fouillez dans votre boite à pharmacie et si vous déjà eu « la gastro » gober des anti vomitifs et anti diarrhéiques… Ce qui devrait clouer le bec de ce « charmant » virus. Du repos et un alimentation réduite à des féculents « vapeur » devrait calmer les ardeurs de cette déplaisante maladie.

Si les symptômes persistent et s’ils s’accompagnent de fièvres, de courbatures, de céphalés ça peut être une grippe, il est donc préférable au-delà de 24h -sans amélioration- de consulter votre médecin bien sûr ! En France métropolitaine, la semaine dernière, le réseau Sentinelles (composé de médecins généralistes qui font remonter leurs observations) l’incidence des cas de diarrhées aiguës vus en consultation de médecine générale a été estimée à 216 cas pour 100 000 habitants, en-dessous du
seuil épidémique (278 cas pour 100 000 habitants). Si l’on se réfère aux années précédentes, le seuil épidémique ne sera pas franchi avant début janvier.

CC

La Journée nationale des maladies cardiaques héréditaires aura lieu le samedi 8 janvier 2011 à l’institut de cardiologie du Centre hospitalier universitaire de la Pitié-Salpêtrière à Paris de 10h à 17h30. Cette journée est organisée sous le haut patronage du Ministère de la Santé. Elle est organisée conjointement par les associations de patients « Ligue contre la Cardiomyopathie » et l’association « Bien vivre avec le QT long », ainsi que le Centre national de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris). Elle est ouverte aux familles et au grand public, et est destinée à échanger sur le diagnostic et la prise en charge médicale de ces maladies.
Lire la suite