Hormones de croissance : l’AFSSAPS recommande la prudence

Dans un courrier adressé aux professionnels de santé, l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) recommande la prudence dans les prescriptions de l’Hormone de Croissance recombinante (somatropine recombinante). L’Agence a pris connaissance des premiers résultats de l’étude SAGHE « Santé Adulte GH Enfant », mise en place en octobre 2007, en partenariat avec la Direction générale de la santé (DGS) et l’Institut national du cancer (INCa).

Les analyses réalisées dans la population de patients traités pour un retard de croissance montrent une surmortalité par rapport à celle observée dans la population générale. Le risque augmente chez les patients ayant reçu de fortes doses, au-delà de celles autorisées dans les autorisations de mise sur le marché (AMM).
Lire la suite