INFO LE FIGARO – Les procédures visent la «tromperie» et «la mise en danger de la vie d’autrui». Le parquet de Paris va conduire l’enquête.

« C’est un tournant judiciaire dans l’affaire du Mediator, médicament accusé d’avoir provoqué la mort d’au moins 500 personnes en France. Pour la première fois dans ce dossier, une plainte contre X a été déposée, jeudi dernier, par deux victimes auprès du parquet de Nanterre, le siège social des laboratoires Servier se trouvant dans les Hauts-de-Seine. Les plaignants, qui souffrent de graves atteintes des valves du cœur, fondent leur action sur la «tromperie aggravée sur la nature, la qualité substantielle et la composition du produit» et la «mise en danger de la vie d’autrui» ».

L’intégralité de l’article sur le site du Figaro.fr

A lire sur le même sujet
« Vous avez pris du Mediator ? Racontez nous : »
« Isoméride, Mediator : combien de victimes ? »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s