Le rein est l’organe le plus greffé en France (60% des interventions). Sur liste d’attente à ce jour, 80 % des patients attendent un donneur de rein. Dans le cadre de l’élaboration du « Plan greffe » évoqué en juin dernier par l’ex-ministre de la santé Roselyne Bachelot, le Conseil d’Orientation de l’Agence de la biomédecine vient de se positionner sur la pertinence du recours à la greffe rénale à partir de donneurs vivants. Cette publication va dans le sens des attentes des associations et notamment du groupe de réflexion « Demain la greffe ».

« Le rapport bénéfice risque des greffes à partir de donneurs vivants varie fortement selon l’organe concerné, indique l’agence de Biomédecine.

Lire la suite

Publicités