Les épendymomes représentent 8 à 10 % des tumeurs cérébrales de l’enfant. Ils s’observent surtout chez les jeunes enfants de 3 à 5 ans. Les tumeurs cérébrales sont la 2e cause de mortalité des enfants après les accidents domestiques. Le traitement initial consiste en une chirurgie, l’irradiation post opératoire peut avoir de graves séquelles sur un cerveau immature telles que des déficits neurologiques, des troubles hormonaux, etc. Il n’existe à ce jour aucun traitement efficace, l’issue est souvent fatale. Les épendymomes sont des tumeurs chimio-résistantes, la chimio est utilisée uniquement pour retarder les effets de l’irradiation.

Publicités