La conservation du fromage

Conserver un fromage, ce n’est pas seulement le mettre au frais et le consommer avant la date limite de consommation. C’est aussi favoriser le développement de ses arômes et de sa texture, pour qu’il soit encore meilleur au moment de la dégustation…
came

• Les fromages frais se conservent au réfrigérateur à 4-6 °C dans une boîte hermétique pendant sept à dix jours.

• Les pâtes fermes et demi-fermes se conservent quelques semaines à quelques mois, de préférence dans l’emballage d’origine, du papier d’aluminium ou dans un film alimentaire. Les mettre dans la partie réservée aux fromages ou dans le bac à légumes en évitant de les superposer : la température y est légèrement supérieure (6 à 8 °C) et les fromages peuvent finir leur affinage. On peut aussi les envelopper dans un linge imbibé d’eau pure, d’eau salée ou de vin blanc selon les fromages.

• Les fromages à pâte molle préfèrent être au frais et à l’abri de la lumière plutôt que dans le réfrigérateur pour terminer leur affinage (le froid le ralentit sérieusement).

• Sortir les fromages du réfrigérateur au moins une demi-heure avant de les servir. Ne jamais remettre au réfrigérateur plusieurs fromages dans un même emballage, cela risque d’accélérer le développement de moisissures et de dénaturer leur goût.

Et la congélation ?

A l’exception des fromages frais, tous les fromages peuvent se conserver quelques mois au congélateur. La congélation aura pour effet de les dessécher un peu. Les couper en petites portions et les emballer dans du papier d’aluminium avant de les enfermer dans des sacs. Les décongeler au réfrigérateur. Après décongélation, les fromages doivent être consommés dans la journée.

Source : Nutrinews

Publicités

3 réflexions au sujet de « La conservation du fromage »

  1. Bonjour Nibel

    en fait quand on parle d’une mauvaise conservation des fromages, on ne veut pas forcément dire « risques pour la santé ». Si vous laissez vos fromages sécher dans votre frigo ils vont perdre en saveurs et en goût mais ne seront pas « mauvais ». Les risques concernent surtout la température de conservation et donc un possible développement de bactérie. La plus connue est la listéria monocytogène. Elle se traduit par des signes de rhino-pharyngite avec fièvre. L’évolution grave se fait vers une méningite ou une encéphalite chez les personnes vulnérables. Le diagnostic de la listériose repose sur l’isolement de Listeria monocytogènes, généralement dans le sang (hémocultures), parfois dans les urines. Les personnes à risques sont les seniors, les patients immuno-déprimés, et bien sûr les femmes enceintes et les nouveau-nés. Un traitement antibiotique est prescrit. Généralement une association d’ampicilline et degentamicine dont l’efficacité dépend en grande partie de la précocité de sa mise en route.

    Cette bactérie se trouve dans le sol, l’eau, les fruits, les légumes, le lait, les fromages, les excréments. Pour l’organisme humain, le risque est surtout d’origine alimentaire et concerne les viandes crues, les fruits de mer, le lait cru, certains fromages au lait cru. Pour les femmes enceintes, un régime adapté permet d’éviter la contraction de cette bactérie, mais aussi d’un parasite appelé Toxoplasma gondii et présent dans l’intestin du chat aussi chez d’autres animaux comme le bœuf, le mouton ou le porc. La toxoplasmose, habituellement bénigne, est néanmoins dangereuse dans le cas d’une transmission de la femme enceinte au fœtus. On parle alors de toxoplasmose congénitale. L’hygième des mains, mais aussi des aliments crus potentiellement souillés. Certains sont interdits pendant la grossesse si la future maman n’est pas immunisée : le lait de chèvre cru, la viande marinée, saumurée ou fumée, les huîtres, moules et autres mollusques consommés crus. Préférer des légumes cuits, bien faire cuire la viande et supprimer la consommation de fromage au lait cru… sont des recommandations de base pour les femmes enceintes les plus à risques.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s