1% de la population sous anti-coagulant

Les antivitamine K (AVK) constituent le traitement anticoagulant de référence pour des pathologies fréquentes telles que la fibrillation auriculaire, les valvulopathies et les thromboses veineuses. Actuellement, plus de 1 % de la population française est traitée par AVK. Du fait de son potentiel iatrogène, (se dit d’une maladie ou d’un trouble provoqués par les thérapeutiques), l’utilisation des AVK fait, depuis de nombreuses années, l’objet de recommandations des groupes experts de l’Afssaps.
Lire la suite

Publicités