photo-sperm.jpg

Le 24 novembre 2008, l’Agence de la biomédecine lance un dispositif national d’information sur le don de spermatozoïdes.

Ce dispositif – un numéro vert d’information le 0800 541 541, un site internet dédié et une brochure d’information – tient compte du caractère particulier de ce don, pas facile à réaliser pour les hommes, en conciliant pédagogie sans tabou et facilité d’accès à l’information en toute discrétion.

Pour certains couples, le don de spermatozoïdes représente la seule chance de vivre une grossesse et de donner naissance à un enfant. Mais le nombre de donneurs est actuellement insuffisant pour satisfaire la demande de ces couples. En 2006, près de 350 hommes se sont présentés pour un don de spermatozoïdes. Il en aurait fallu plus du double pour répondre au besoin.

Ce don, comme tous les dons d’éléments du corps humain est strictement encadré par la loi de bioéthique du 6 août 2004. Elle permet de garantir que les spermatozoïdes du donneur sont utilisés uniquement dans le cadre d’une assistance médicale à la procréation, pour des couples en âge de procréer.

Le don de spermatozoïdes est réalisé en France dans des structures officielles dont les praticiens sont agréés par l’Agence de la biomédecine. Le donneur est pris en charge par une équipe médicale pluridisciplinaire, consciente de la particularité de ce don et à la disposition du donneur tout au long de son parcours. Parce que ce don touche une part intime des hommes, tout est mis en œuvre pour que le recueil de spermatozoïdes soit réalisé de façon simple et discrète, en respectant la confidentialité de la démarche.

Le don de spermatozoïdes s’adresse à des couples ne pouvant avoir d’enfants parce que l’homme souffre d’une infertilité majeure. Il peut également être destiné à des couples risquant de transmettre une maladie grave à l’enfant (par exemple une maladie génétique). Dans tous les cas, le couple receveur est pris en charge par des équipes médicales spécialisées dans les meilleures conditions de qualité et de sécurité.

Si vous avez déjà un enfant, que vous êtes âgé de moins de 45 ans, et que vous êtes en bonne santé, vous pouvez donner ! Avant le don, le donneur rencontre le médecin du centre médical et l’informe de son état de santé et de ses antécédents personnels et familiaux. Sont également réalisés : la détermination de son groupe sanguin Rhésus, des tests sérologiques (tels que hépatites, VIH…), une étude génétique.

Dans un deuxième temps, après chaque recueil, le sperme est contrôlé afin de vérifier les caractéristiques des spermatozoïdes et l’absence d’infection. Enfin, 6 mois minimum après le dernier recueil de sperme, des tests sérologiques sont à nouveau réalisés avant l’utilisation des spermatozoïdes pour des couples receveurs.

Pour en savoir plus : www.dondespermatozoides.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s