Paris – le 4 juin 2008. L’Association Cyclotouriste du Diabète, soutenue par l’Association Française des Diabétiques (AFD) organise la 15e randonnée cycliste du diabète du 9 au 13 juin 2008. Au départ de Bourg en Bresse, en passant par Dijon, Auxerre, Melun et Chartres, avec une arrivée finale à Rouen, ce sont plus de 700 kms qui seront parcourus par une équipe de près de 50 cyclistes diabétiques en 5 jours ! L’objectif est avant tout de promouvoir l’activité physique et de mieux connaître son impact sur la santé, bénéfique pour tous et encore plus pour les 2,8 millions de diabétiques en France. Elément à part entière de leur traitement, l’exercice physique modéré est aussi reconnu comme un excellent moyen de prévention : associée à un régime alimentaire, l’activité physique retarderait l’apparition du diabète de type 2 de 14 ans !

Cette année, la randonnée cycliste partira de Bourg-en-Bresse pour s’achever à Rouen, au fil de 4 étapes : Dijon, Auxerre, Melun, Chartres. Les 700 kms parcourus deviennent une véritable route du diabète. A chaque étape, les associations locales de l’AFD organiseront un accueil de la randonnée. L’aspect sportif de cet événement n’est pas la seule raison qui motive cette équipe de cyclistes diabétiques. A travers les villes, ils souhaitent à la fois porter un message de solidarité et de prévention, véhiculer une image positive et

dynamique des personnes atteintes de la maladie et démontrer ainsi que l’on peut bien vivre avec son diabète. La randonnée cycliste arrivera à Rouen, le jour de l’ouverture des assises nationales de l’AFD, qui auront lieu les 13 et 14 juin prochains et regroupent les 127 associations locales de l’AFD.

Une équipe de marcheurs de l’AFD Rouen relaiera les cyclistes à l’arrivée et traverserons la ville de Rouen pour clôturer en beauté cette aventure sportive.

Pour connaître le détail du parcours : www.afd.asso.fr (rubrique actualités, puis événement)

L’activité physique est un élément indispensable pour à la fois prévenir et traiter le diabète

En facilitant l’action de l’insuline, l’activité physique abaisse par exemple la glycémie, trop élevée chez les diabétiques et fait partie du traitement, au même plan qu’une alimentation équilibrée. Plusieurs études montrent que les modifications du mode de vie peuvent faire reculer de manière impressionnante le moment du début de la maladie. La dernière étude*, qui a duré 20 ans et porté sur 577 chinois, révèle que par rapport au groupe témoin, ceux bénéficiant à la fois d’exercice et du régime ont moitié moins de risque de devenir diabétique de type 2 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s