« Un énième rapport de l’OMS le confirme : nous mangeons trop salé et cela pose de graves problèmes pour notre santé. Publié durant les élections, ce rapport n’a pour l’instant pas eu grand écho. Et d’ailleurs, toutes les recommandations effectuées en ce sens depuis des années, n’ont jamais eu beaucoup d’effets. Serions nous condamnés à l’excès de sel ? Peut-être que oui. »

L’Association Française des Diabétiques (AFD) soutient le chercheur Pierre Meneton, chercheur à l’INSERM, attaqué pour diffamation par le lobby du sel, dont le procès aura lieu au Tribunal de Grande Instance de Paris (17e chambre) le jeudi 31 janvier prochain à 13h30. Alors que les conséquences néfastes sur la santé de l’excès de sel ont été prouvées par d’innombrables travaux scientifiques, il semblerait bien que les intérêts économiques de certains bloquent toujours l’intérêt général de tous.

 

Excès de sel : des conséquences néfastes sur la santé / un enjeu de santé publique

• Hypertension, accidents cardiovasculaires, complications rénales… Les effets néfastes de

l’excès de sel sur notre santé sont démontrés par d’innombrables communications scientifiques et rapports.

 

• En 2002, l’Affsa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) avait d’ailleurs fixé comme objectif une réduction de la consommation de sel de 20% en 5 ans, ainsi qu’une amélioration de l’information du consommateur (étiquetage en particulier).

 

• 5 ans après, rien (ou presque) n’a changé et les français consomment toujours en moyenne 8,5g de sel par jour alors que l’OMS recommande moins de 5g par jour !

 

• Une meilleure prise de conscience de cet enjeu au niveau individuel ne suffit pas. En effet, 80% de l’apport journalier est caché dans les aliments que nous consommons, c’est à dire que plus de 80% du sel que nous ingérons vient non pas de notre salière, mais des produits « prêt à manger » que nous achetons. Pierre Meneton essaye depuis plus de 5 ans de défendre les intérêts de la santé publique contre ceux des producteurs de sel et du secteur agro-alimentaire industriel.

 

• Chercheur à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), Pierre Meneton est reconnu par tous pour son expertise quant au sel (commission rapport sel Affsa en 2002 et OMS en 2007, plusieurs articles dans des journaux scientifiques…) et lutte depuis des années pour informer sur les dangers de l’excès de sel sur la santé.

 

• Il est poursuivi pour diffamation par plusieurs producteurs de sel* pour avoir déclaré dans le

magazine Toc en 2006 « le lobby des producteurs de sel et du secteur agro-alimentaire

industriel est très puissant. Il désinforme les professionnels de la santé et les médias ».

 

• L’AFD, association de patients, est solidaire de l’action de Pierre Meneton – membre de

notre conseil scientifique – et sera présente pour le soutenir le 31 janvier lors de son procès.

 

• Rappelons que les diabétiques sont par ailleurs particulièrement concernés par l’excès de sel, puisque près de 70% des diabétiques sont hypertendus et que le risque de maladies cardiaques est de 3 à 6 fois plus élevé chez le patient diabétique que dans le reste de la population.

 

Le dernier rapport de l’OMS en 2007 épingle l’ensemble des pays industriels dont la France

quant à la (non) politique de réduction du sel. Seule la Finlande a réussi jusqu’à présent à réduire sensiblement l’apport en sel dans sa population. La Grande-Bretagne mène actuellement des campagnes d’information grand public pour essayer de faire avancer le problème. A quand une véritable prise de conscience en France de ce problème, alors que les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité en France ?

 

* Comité des salines de France et Compagnie des salins du Midi et des salines de l’Est

A lire pour en savoir plus : la newsletter de l’AFD sur le thème : http://www.afd.asso.fr

 

Publicités

Une réflexion au sujet de «  »

  1. Ni pauvre ni Soumis … L’AFD est elle concernée…?
    En recherchant un peu … Et je continue à chercher… De grands absents dans cet élan de solidarité et de revendications:

    Le collectif des Démocrates Handicapés
    La fédération des maladies orphelines
    L’AFD
    La LFSEP
    L’Association Française du syndrome de RETT
    Alliance Maladies Rares

    Rien sur leurs sites …
    Absents de l’appel…

    Peut-être qu’ils ne sont pas concernés par le handicap , la maladie et les problèmes financiers des malades les moins fortunés?
    Grave!
    J’espère que ces associations rectifieront vite cet assourdissant silence!!!!
    Janine Thombrau

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s