Et zut ! J’avais décidé de m’offrir une petite cure de Jouvence via qlq injections d’anti rides et voilà que cette semaine la nouvelle tombe, inquiétante ! Aux Etats-Unis, la toxine botulique, en usage médical à haute dose, aurait provoqué 16 morts. Or, il s’agit du principe actif du Botox et d’autres produits commerciaux (Myobloc, Vistabel, Neurobloc ou Dysport) utilisés comme antirides et vendus par plusieurs laboratoires. Aucun accident n’est survenu après une utilisation en cosmétique, donc à faible dose, et cette molécule n’a pas été interdite par les autorités, qui ne valident d’ailleurs pas les chiffres d’accidents mortels. Mais ces antirides sont désormais, officiellement, sous surveillance… Voici un extrait de l’article publié cette semaine sur le site Futura-sciences.com

« La toxine botulique est un poison violent naturellement produit par la bactérie Clostridium botulinum, championne des toxines dangereuses pour les animaux. On lui doit le botulisme, une maladie que l’on peut contracter en mangeant des conserves avariées, et qui devient mortelle quand une toxine botulique (la bactérie en secrète sept types) se répand dans l’organisme. Ce neurotoxique bloque le signal nerveux des nerfs moteurs vers les muscles et provoque une paralysie générale, pouvant conduire à la mort rapide quand les muscles impliqués dans la respiration sont immobilisés.

Lire la suite

Publicités